Entreprises | Val de Marne | 03/12/2014
Réagir Par

PCF 94 contre Medef 94 : les patrons pigeons ou salauds?

PCF 94 contre Medef 94 : les patrons pigeons ou salauds?

Confrontation - 7venEntre la semaine sur la souffrance des patrons organisée par le Medef partout en France et ses contre-offensives locales du PCF, on ne fait pas dans la dentelle ces jours-ci mais dans le viscéral.

Trop de charges, trop de complexité, trop de taxes, il faut libérer l’entreprise, plaide le Medef d’un côté, qui estime que la fiscalité des entreprises a augmenté de 42 milliards depuis 2010. Le Medef se fout de nous, rétorque-t-on au PCF 94 citant la multiplication par trois des dividendes versés par les entreprises industrielles françaises entre 1990 et 2012 contre le simple doublement des salaires et de la recherche et développement, 80 milliards par an d’évasion fiscale, 27 milliards de fraude patronale sur les cotisations sociales et 35 milliards par an d’aides accordées par l’état aux entreprises pour relancer l’emploi. « Comparer ces sommes aux 15 milliards d’euros de déficit du régime général de la sécurité sociale, c’est énorme!« , s’indigne le PCF local.

« Il faut cesser de faire l’amalgame entre les grandes entreprises et l’essentiel du tissus économique de la France composé de TPE et PME. On ne peut pas comparer un patron type avec un salarié type. Il y a énormément de patrons de petites boites qui se battent tous les jours pour créer de l’emploi et qui dans de nombreux cas ne peuvent pas se payer tous les mois« , réagit Pascale Luciani-Boyer, vice-présidente du Medef Est parisien.

Le CICE en question

Du côté du PCF, on est aussi particulièrement agacé par le CICE, Crédit d’impôt compétitivité emploi (une remise sur l’impôt sur les sociétés équivalant à 6% des rémunérations des employés dont le revenu n’excède pas 2,5 fois le Smic et dont l’activité est relative à une exploitation en France). Et le parti de lister les sommes à percevoir par plusieurs grands groupes au niveau national : Vinci 189 millions d’euros, Carrefour 180 millions €, Véolia 107 millions €, Sanofi 47 millions €, BNP Paribas 59 millions €… « Et tout ça pour quoi ? Pour geler les embauches ou licencier ! Au total c’est moins d’un tiers des millions d’euros de CICE distribués sur notre territoire qui servirait à créer de l’emploi », déplore Fabien Guillaud-Bataille, secrétaire du PCF 94. Le parti a préparé un questionnaire à adresser aux salariés de ces entreprises pour leur demander s’il sont été augmentés cette année ou s’il y a eu des embauches. « Pour rappel, le Cice n’est pas un chèque aux entreprises mais une promesse de réduction sur des impôts à venir, pointe Pascale Luciani-Boyer. Concernant les grandes entreprises, elles doivent manœuvrer comme des grands navires et ont besoin de stabilité, de certitude et de confiance pour bouger. »

Pétition contre manifeste

A chacun sa pétition. Dans le Val de Marne, le PCF en a préparé une à l’attention du préfet pour demander « la vérité sur les 65 millions d’argent public du CICE qui ont été versés aux entreprises du Val de Marne en 2014″. « Nous voulons savoir qui touche quoi et quelle utilisation est faite de cet argent« , exige la pétition. Le parti communiste demande également la création d’une commission départementale sur l’utilisation du CICE. Selon les informations de la préfecture, environ 69 millions d’euros devraient bénéficier à 9800 entreprises du Val de Marne, sous forme de futur crédit d’impôt. Voir la pétition du PCF et le questionnaire.

De son côté, le Medef a également lancé un sondage en ligne et un manifeste à signer. Voir le site dédié à cette initiative.

Alors que le Medef prévoit sa conférence de presse parisienne ce jeudi 4 décembre, le PCF 94 entend également faire entendre sa voix le même jour en se rassemblant devant le siège du Medef Est parisien.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
18 commentaires pour PCF 94 contre Medef 94 : les patrons pigeons ou salauds?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi