Initiative | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 08/10/2014
Réagir Par

Quand les allocataires du RSA créent leurs propres outils d’insertion

groupecitoyensLes troisièmes Journées départementales des groupes citoyens ont réuni ce mardi 6 octobre une centaine d’allocataires du RSA sous l’égide du Conseil général, pour faire le point sur les actions qu’ils initient toute l’année en petits groupes pour créer leurs propres outils d’insertion. 

Pendant l’année, des « groupes citoyens » constitués de 5 à 15 allocataires du RSA,et qui représentent au total 140 personnes, se retrouvent toutes les six semaines, encadrés par des professionnels de l’insertion, afin  d’échanger sur leurs situations et de partager conseils et adresses utiles pour un retour vers l’emploi, donnant parfois lieu à de véritables projets collectifs.

Par exemple, une équipe a mis sur pied « Booster », une série d’ateliers destinés à redonner confiance aux demandeurs d’emplois. Une autre a édité un guide du RSA qui sera distribué dans les associations, les espaces départementaux de solidarité (EDS) ou les centres communaux d’action sociale (CCAS).

Donner un rôle citoyen aux allocataires du RSA

« Les groupes citoyens ont une vraie dimension collective. On n’y traite pas les parcours individuels et ils n’ont pas pour vocation de trouver un emploi aux membres » détaille Agnès Gardini, responsable du service insertion à la direction de l’action sociale.

Parmi les sujets évoqués ce mardi le nouveau Guide du RSA, les problèmes de notoriété des groupes citoyens ou encore l’importance de garder un lien constant avec la société lorsque l’on tarde à trouver un emploi.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Quand les allocataires du RSA créent leurs propres outils d’insertion
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi