Transports | | 23/04/2014
Réagir Par

Quelle présence humaine des les gares le soir?

Quelle présence humaine des les gares le soir?

Gare_des_Boullereaux_ Champigny_Credit Photo WikiCommons GeralixFaut-il garder du personnel dans les gares jusqu’au dernier train?Sur plusieurs lignes de RER-SNCF, la réduction des horaires d’ouverture des guichets depuis le 1er janvier 2014 dans les gares qui présentent un trafic moins important, suscite la controverse de la part des usagers et des élus locaux. Exemple à Champigny-sur-Marne.

Dans la gare des Boullereaux de Champigny-sur-Marne, située dans un quartier reconnu sensible, les horaires d’ouverture en semaine sont par exemple passés de 1h40 à 22h45 en semaine et de 1h40 à 22h15 le weekend. Une équipe patrouille en revanche sur l’ensemble de la ligne, dans les rames et dans les gares. “Cette absence soulève des craintes évidentes de sécurité pour les usagers et le bien public, dénonce le président du Conseil général du Val de Marne, Christian Favier, qui vient d’écrire en ce sens au président de la SNCF pour lui demander de réétudier ces horaires, après que le maire PCF de la ville, Dominique Adenot ait déjà réagi, indique-t-il Je partage le caractère indispensable des équipes mobiles sur le réseau, notamment à bord des trains. Toutefois, le déploiement de 20 nouveaux agents sur l’ensemble des lignes P, E et T4, soit 316 km de ligne et 60 gares en Ile de France, ne peut pas remplacer la présence humaine en gare comme le sous-entend la direction régionale de Paris Est.”

Comment interpréter le contrat STIF-SNCF 2012-2015?

Pour défendre sa demande, le président du Conseil général s’appuie sur le contrat 2012-2015 signé entre le STIF (Syndicat des transports de la région Ile de France) et la SNCF. C’est aussi sur ce même contrat que la SNCF s’appuie pour justifier ses nouveaux horaires, qui dépendent désormais du trafic de chaque gare, voir les échanges entre la SNCF et les usagers sur le blog d’une autre ligne, celle du RER D. Question d’interprétation donc.

Précisément, la gare Boullereaux-Champigny présente un trafic moins important que celles de Val-de-Fontenay, Villiers-sur-Marne Le Plessis-Trévise ou encore Nogent Le-Perreux. D’autres gares sont en revanche concernées sur la ligne E, en Seine et Marne. “La gare des Boullereaux constitue la seule desserte ferroviaire de Champigny-sur-Marne, ville de 76 000 habitants. Aussi, la fréquentation quotidienne de cette gare était en 2012 de 4 100 entrants, soit une progression de 9% depuis 2008, ce qui n’est pas négligeable au regard de sa desserte au quart d’heure“, plaide Christian Favier.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Quelle présence humaine des les gares le soir?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi