Politique | Val-de-Marne | 15/01/2014
Réagir Par

Redécoupage des cantons : l’UMP dénonce un tripatouillage

Redécoupage des cantons : l’UMP dénonce un tripatouillage

Carte des nouveaux cantons du Val de MarneLa prochaine séance du Conseil général du Val de Marne, qui doit se tenir ce lundi 20 janvier pour débattre de la nouvelle carte des cantons, en vue des élections de 2015, risque d’être animée. Après que les autres partis politiques se soient exprimés sur la question, plutôt positivement côté PS, PCF et MRC, négativement côté UDI, l’UMP vient de publier un communiqué après avoir réunion son bureau pour étudier la carte en détail.

Le parti y dénonce un “véritable charcutage, une manipulation démographique et politique“.

“Pour un même nombre d’habitants, la droite obtient 4 conseillers généraux quand la gauche en récupère 6. Ainsi, pour deux cantons créés Saint-Maur-des-Fossés-1 et Saint-Maur-des-Fossés-2 (127 000 habitants), la gauche en crée trois : Vitry 1 & Vitry 2 et Kremlin-Bicêtre (128 000 habitants). Et pour ce faire, elle n’a pas hésité à écarteler rue par rue des quartiers entiers de Saint-Maur, Vincennes, Champigny et Villeneuve-Saint-Georges.

Pour des raisons purement politiciennes, la gauche ignore complètement la continuité territoriale du département. L’exemple le plus flagrant de ces distorsions géographiques se trouve dans le futur canton de Boissy-saint-Léger, où aucun accès routier ne permet de relier le sud au nord du canton. Il faut traverser la forêt domaniale de Notre-Dame pour trouver le lien“, détaille l’UMP.

“L’unique but de ce redécoupage est d’interdire à la droite la reconquête du Val-de-Marne. Alors que nous sommes quasiment à parité dans les villes, les Conseillers généraux de l’opposition ne peuvent espérer qu’un tiers des sièges“, s’agace encore le parti de l’ancienne majorité présidentielle, qui craint que ce redécoupage ne soit le prélude à un redécoupage des circonscriptions: “Le dépeçage sans aucune logique territoriale de la 4ème circonscription (Villiers-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Ormesson-sur-Marne, Sucy-en-Brie, la Queue-en-Brie, le Plessis Trévise et Noiseau) en quatre cantons (Boissy-Saint-Léger, Champigny-sur-Marne-2 , Saint-Maur-des-Fossés-2 et Villiers-sur-Marne), répartis sur 4 circonscriptions législatives différentes, en est le témoin“.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Conseil général du Val de Marne, Débat, redécoupage cantonal, UMP
Aucun commentaire pour Redécoupage des cantons : l’UMP dénonce un tripatouillage
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi