Publicité
Publicité: Forum Export 94
Education | Val de Marne | 02/09/2014
Réagir Par

Rentrée des classes : les chantiers urgents de la rectrice de Créteil

Publicité

Betarice Gille Rectorat de CreteilNouveaux rythmes scolaires, refonte des programmes, nouvelle carte de l’éducation prioritaire, projet académique 2015-2018, création d'équipes mobiles pour la maîtrise de la langue, publication d'un bilan social, poursuite des chantiers déjà engagés (nouvelles écoles du professorat …)…

voilà quelques-uns des dossiers au menu de la rentrée 2014 dans l’Académie de Créteil dont les trois départements de l’Est parisien (Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne) sont tous en croissance démographique. Autant d’enjeux évoqués par la rectrice de Créteil, Béatrice Gille, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée des classes.

Enjeu immédiat : l’ajustement des classes aux effectifs sur constat de rentrée. Selon les chiffres indiqués par le rectorat, la progression du nombre d’élèves se poursuit et ce-sont au total une dizaine de milliers d’élèves supplémentaires qui se présenteront cette année dans l’académie. (voir article sur les effectifs de rentrée, chiffres définitifs à venir).

Rythmes scolaires

Enjeu le plus chaud : les nouveaux rythmes scolaires, rejetés majoritairement par les enseignants, les parents et les élus, et qui ont donné lieu à de nombreuses actions de réprobation en parallèle des réunions de concertation durant l’année 2013-2014. Les villes qui n’ont pas rendu de proposition se sont vues indiquer un emploi du temps type avec école le mercredi matin et les enseignants seront sur place pour accueillir les élèves. Reste à savoir si les écoles seront ouvertes à Sucy-en-Brie et Limeil-Brévannes où les maires ont pour l’instant toutes deux indiqué ne pas pouvoir appliquer la réforme. «Nous travaillons avec ces deux élues pour trouver une solution», a commenté la rectrice. Un appel à boycotter l’école ce mercredi a également été lancé au niveau national par des élus et le collectif Gilets jaunes, hostile à la réforme, relayé localement par le maire de Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales. Une manifestation est même prévue pour accompagner ce boycott.

Refonte des programmes, égalité filles-garçons, Rep et Rep+

D’autres gros dossiers s’annoncent également comme la refonte des programmes scolaires, déjà repoussée d’un an, et qui devrait donner lieu à une consultation des enseignants dès cette année, le plan d’action pour l’égalité entre les filles et les garçons qui s’inscrit dans le prolongement des ABCD de l’égalité, la finalisation de la nouvelle carte de l’éducation prioritaire avec les REP et les REP + à la place des Eclair et des RSS. (Les Rep regroupent les collèges et écoles rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors éducation prioritaire. Les Rep+ concernent les quartiers ou les secteurs isolés qui connaissent les plus grandes concentrations de difficultés sur le territoire) Le Val de Marne compte cette rentrée un REP+ à Orly, autour du collège Robert Desnos.

Des équipes mobiles pour la maîtrise de la langue

La rectrice a également présenté des initiatives spécifiques à l’Académie de Créteil comme la création d’équipes mobiles pour la maîtrise de la langue (E2ML). L’objectif est de sensibiliser et donner des outils aux équipes de professeurs (toutes disciplines confondues et pas seulement les professeurs de Français) de collèges et lycées sur la maîtrise de la langue, aspect qui n’est pas central dans la formation initiale. «Ces équipes mobiles reposeront sur une quarantaine de professeurs déjà formés qui interviendront en binôme dans les établissements pour leur donner des outils. L’aspect pluri-disciplinaire de la démarche est très important», insiste Catherine Ferrier, IA-IPR EVS de l’académie de Créteil, conseillère à la maîtrise de la langue française. Cette formation volante sera complétée de ressources en ligne. «Les enseignants réalisent à quel point la non-maîtrise de la langue pénalise les élèves», motive la rectrice qui projette également une initiative similaire pour lutter contre l’innumérisme (équivalent de l’illettrisme appliqué aux mathématiques).

Publication d’un bilan social

Arrivée dans l’Académie de Créteil au printemps 2014, la rectrice a également annoncé la publication d’ici la fin de l’année d’un bilan social, comme le font déjà plusieurs académies, afin de faire un point complet sur les effectifs, les conditions de travail, les actions menées, les formations, les contentieux… «Cela constituera un outil partagé de discussion et d’analyse avec le personnel et les organisations syndicales», motive Béatrice Gille.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *