Transports | Val de Marne | 08/09/2014
Réagir Par

Réparation du RER C : les deux ans et demi de travaux sont-ils incompressibles?

Publicité

RER C Photo Eole 99 WikipediaAlors que le RER C, emprunté quotidiennement par un peu plus d'un demi-million d'usagers, manquait déjà de souffle, appuyé sur des installations vieillissantes, l'incendie, le 23 juillet à 4h30 du matin, du poste d'aiguillage des Ardoines (Vitry-sur-Seine) qui datait de 1969, a provoqué des perturbations durables sur la ligne.

Début septembre, le taux de ponctualité (pourcentage de voyageurs arrivés à destination avec moins de 5 minutes de retard) est ainsi descendu à 87% contre environ 91,5% pendant le premier semestre 2014 et 90,5% en 2013. Sont concernés en premier lieux les axes Brétigny / Invalides et Pont de Rungis Aéroport d’Orly / Pontoise. Voir le détail.

Des délais d’études et d’obligations réglementaires

Le jeudi 4 septembre, les annonces en conférence de presse des présidents de la SNCF, Guillaume Pépy, et de RFF, Jacques Rapoport, n’ont pas leurré d’espoir, qui ont indiqué quelques 2 ans et demi de travaux, jusqu’à la fin 2017.

Pour expliquer ce délai, la SNCF précise qu’il s’agit non seulement de reconstruire entièrement le poste, ravagé par les flammes, avec une conception nouvelle et entièrement sur mesure. Un chantier qui ne peut se soustraire aux études préalables et aux obligations réglementaires  (appels d’offre, tests….). « Nous devons produire la ligne C d’une façon totalement différente, avec une maintenance décentralisée sur 7 sites, de nombreux acteurs, un nouveau mode de fonctionnement … (…) A cette problématique, peuvent s’ajouter des difficultés comme par exemple pouvoir réaliser -dans les temps- l’ensemble des croisements demandés aux postes d’aiguillage et tous les brassages de rames nécessaires (qui sont plus nombreux), ou comme des difficultés de garage, sur des sites déjà chargés« , détaille dans son dernier post Lydie Lanxade, responsable de la relation client de la ligne, en charge du blog officiel du RER C. Voir également article détaillé sur Essonne Info. De lourds travaux  estimés entre 80 et 100 millions d’euros.

 

 

Les travaux de modernisation maintenus

Ce chantier ne devrait en revanche pas empêcher la poursuite des travaux de modernisation, a indiqué le directeur de la ligne, Bertrand Gosselin, lors d’un tchat du 4 septembre avec les usagers. « les nécessaires travaux prévus sur la Ligne C sont maintenus, notamment la modernisation des voies entre Bibliothèque et Athis Mons du samedi 6 septembre au vendredi 7 novembre. Pendant cette période d’autres travaux de remplacement d’aiguillages à Etampes auront également lieu. Le programme de 2015 sera également tenu », a assuré le directeur de la ligne. Voir le tchat complet.

La région met la pression

Ces délais sont-ils incompressibles? Ce jeudi 8 septembre, la région a tenté de mettre la pression sur la SNCF et RFF. « Il ne peut être accepté le délai de deux ans et demi de réduction de trafic alors que l’Etat, la région, le STIF et les opérateurs consentent d’importants efforts pour améliorer les conditions des 500 000 voyageurs de cette ligne », ont indiqué dans un communiqué commun Jean-Paul Huchon, président de la région et du Stif (Syndicat des transports d’Ile de France), et Pierre Serne, vice-président en charge des transports, qui ont également insisté pour qu’une attention toute particulière soit apportée à l’information des voyageurs pendant les perturbations.

La question sera à l’ordre du jour l’audition annuelle de Guillaume Pépy et Jacques Rapoport par le Syndicat des Transports d¹Ile-de-France (STIF), début du mois de novembre, ont annoncé les élus.

A  consulter aussi : le blog de la ligne RER C, sur lequel interagissent en temps réel usagers et responsables de la ligne.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

6 commentaires pour Réparation du RER C : les deux ans et demi de travaux sont-ils incompressibles?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi