Education | Val-de-Marne | 07/05/2014
Réagir Par

Rythmes scolaires : la PEEP interpelle les maires du Val de Marne

Rythmes scolaires : la PEEP interpelle les maires du Val de Marne

Rythmes ScolairesHostile à la réforme des rythmes scolaires, la fédération de parents d’élèves PEEP du Val de Marne vient d’adresser une lettre ouverte aux 47 maires du département pour leur demander officiellement la position qu’ils comptent adopter sur cette question à la rentrée 2014.

“Plus des deux tiers des élus du Val de Marne, toutes tendances politiques confondues se sont exprimés contre l’application de cette réforme. Aujourd’hui nous sommes persuadés que seule la détermination des maires à ne pas appliquer le décret pourra enfin permettre de stopper ce processus infernal d’un échec programmé. Nous pensons que notre département peut et doit être exemplaire dans ce domaine. C’est pourquoi, nous souhaitons aujourd’hui connaître officiellement votre décision pour la prochaine rentrée“, demande Myriam Menez, présidente de la PEEP 94. Télécharger le courrier.

Cette missive intervient une semaine après que les élus de droite et du centre du département aient eux-mêmes écrit au Premier ministre, Manuel Valls, pour réclamer un assouplissement plus important que celui annoncé.

Rythmes scolaires : rappel du contexte
Publié en janvier 2013, le décret du ministre de l’Education nationale Vincent Peillon (voir le détail du décret, sa genèse et les comparaisons avec les autres pays) prévoyait le retour à une semaine de 5 jours (mercredi ou samedi travaillé) en septembre 2013 ou en septembre 2014, selon le choix des communes. En 2013, aucune ville du Val de Marne n’a souhaité franchir le pas dès la rentrée 2013.  Dans son discours de politique générale, le nouveau Premier ministre Manuel Valls a annoncé un assouplissement du décret. Un projet de décret d’assouplissement, qui permettrait notamment de regrouper les activités périscolaires de la ville sur une seule demi-journée ou bien de réduire les semaines de 24 h à 23 h de cours en rattrapant sur les vacances d’été, à condition de conserver un mininum de hui demi-journées de cours par semaine dont cinq demi-journées, a été soumis à titre consultatif au Conseil supérieur de l’Education ce lundi 5 mai et fait l’objet d’un avis négatif. Une communication officielle sur ce sujet doit avoir lieu ce mercredi 7 mai en Conseil des ministres.

Dans le département, le sujet est pour l’instant en suspens, retardé par la campagne des élections municipales.  Alors que toutes les villes devaient préciser la manière dont elles mettraient en oeuvre les nouveaux rythmes avant le 31 janvier 2014, 16 communes sur les 47 du Val de Marne avaient rendu leur copie début février, selon le préfet du Val de Marne. Les élus ont désormais jusqu’au 6 juin pour se mettre à jour.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Rythmes scolaires : la PEEP interpelle les maires du Val de Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi