Gouvernance | | 19/12/2014
Réagir Par

Transfert des collèges et des routes aux régions : bras de fer au Sénat

Transfert des collèges et des routes aux régions : bras de fer au Sénat

Renovation college Clement Guyard Creteil 1Les collèges et les routes départementales (la plupart des routes nationales sont devenues départementales) actuellement gérées par les Conseils généraux vont-ils être transférés aux régions? Le débat promet d’être chaud au Sénat qui examine en ce moment le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République.

Le bras de fer a déjà commencé avec l’adoption en Commission des lois la semaine dernière d’une série d’amendements rejetant ces transferts. Sauf que depuis, une nouvelle série d’amendements gouvernementaux ont été déposés pour réintroduire ce transfert dans la loi. De quoi agacer le sénateur et président PCF du Conseil général du Val de Marne, Christian Favier, qui fustige cette initiative dans un communiqué.

Christian Favier
“Ces transferts n’ont aucun sens et risquent, s’ils sont confirmés de générer des conséquences désastreuses. Conséquences désastreuses en matière de gestion de proximité. A titre d’exemple, en Ile-de-France, alors que le Conseil général du Val-de-Marne gère 104 collèges dans une réelle proximité, la Région serait conduite à s’occuper de plus de 1.300 collèges et lycées. La proximité et la réactivité disparaîtraient au profit d’un éloignement et d’une technocratisation. Il en va de même avec les routes départementales. A ce sujet, l’état d’abandon total dans lequel sont laissées les routes et autoroutes gérées par l’Etat au niveau régional en dit long sur ce qu’il pourrait advenir du réseau routier départemental.Conséquences désastreuses également pour les secteurs stratégiques du bâtiment et des travaux publics en matière d’activité et d’emploi. Désorganiser ces secteurs pour lesquels l’investissement départemental constitue un levier déterminant représente une très grave menace pour l’existence même de nombreuses PME et pour l’emploi de leurs salariés”, plaide l’élu qui avait, manière de provocation, réclamé au contraire de récupérer les lycées (gérés aujourd’hui par les régions) en septembre dernier.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Transfert des collèges et des routes aux régions : bras de fer au Sénat
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi