Publicité
Publicité : Ordival 94
Mouvement social | Orly | 09/12/2014
Réagir Par

Une cinquantaine d’agents ont manifesté à Orly

Une cinquantaine d’agents ont manifesté à Orly
Publicité

Manif-mairie-OrlyUne cinquantaine d’agents municipaux se sont rassemblés devant le centre administratif d’Orly ce lundi 8 décembre à l’occasion d’un débrayage de quelques heures. 

Au menu des revendications : le régime indemnitaire, les titularisations, l’organisation des temps d’activité périscolaire, les conditions de travail…

« On ne me propose que des CDD, à durée variable. J’attends. Mais il y a un moment où on ne peut plus attendre : sans CDI, il m’est impossible de faire un autre projet que celui d’attendre ma titularisation », indique une employée du service animation.

Quelques jours après les élections professionnelles, cette mobilisation est aussi l’occasion de témoigner des nouvelles forces syndicales en présence. L’intersyndicale comprend en effet les deux syndicats historiques de la ville CGT et FAFPT (Fédération Autonome de la fonction publique territoriale) et deux fraîchement élus, FO et CFDT, qui ont pris leurs marques depuis quelques mois et se sont présentés au scrutin de décembre.

« Les élections professionnelles ont changé la donne, estime Paolo Sionis, délégué syndical CFDT. Avec 4 syndicats représentatifs, on est légitime pour faire entendre notre voix. »  A Orly, 44% des 800 électeurs se sont prononcés la semaine dernière. Un score au-dessus de la moyenne nationale.

L’intersyndicale a déjà commencé à s’organiser avant les élections. Une réunion a eu lieu courant octobre pour poser les bases d’une action commune passant notamment par des groupes de travail thématiques pour négocier avec la mairie.

Les manifestants ont été reçus par Christine Janodet et son cabinet l’après-midi même. « Le principal sujet concerne l’organisation des temps d’activité périscolaire consécutive à la réforme des rythmes. Nous avons prévu une nouvelle réunion de travail sur ce sujet avant la fin du mois et nous allons également revisiter les différentes commissions paritaires pour les faire vivre », indique-t-on au cabinet du maire. Les manifestants, eux, s’estiment  « déçus ». « Nous n’avons obtenu aucun engagement particulier, regrette Leïla Hamitouche, secrétaire générale de FO à Orly. Mais la constitution de groupes de travail sur le service animation a cependant été actée et nous serons reçus à nouveau avant la fin de l’année ».

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi