Municipales 2014 | Villeneuve-Saint-Georges | 28/03/2014
Réagir Par

Villeneuve-saint-Georges sous les feux de la rampe suite à la fusion avec le FN

Villeneuve-saint-Georges sous les feux de la rampe suite à la fusion avec le FN
Publicité

Journalistes Villeneuve saint georgesLes caméras de télévision ont afflué à Villeneuve-Saint-Georges ce mercredi 26 mars, à l'annonce d'une fusion entre droite et FN au second tour. Il règne en ville une atmosphère un peu bizarre, mi-effervescente, mi-résignée. Ce vendredi 28, toutes les organisations de gauche ont appelé à un rassemblement devant la mairie à 16h30. 

La commune, qui a renvoyé ses maires en place à chaque élection municipale depuis 1977, devra trancher au second tour entre la maire sortante PCF Sylvie Altman, soutenue par toute la gauche jusqu’au Modem (EELV et Modem ont apporté leur soutien au second tour), et Philippe Gaudin (qui s’est vu retirer l’investiture de l’UMP, l’UDI et le Modem entre les deux tours mais a toujours le soutien de DLR) dont la liste a fusionné avec celle de Dominique Joly (Front National). La liste de Philippe Gaudin a rassemblé au premier tour 31,80% des voix et celle de Dominique Joly 26,05%, contre 38,88% pour celle de la maire sortante.

Jean Paul Huchon Sylvie AltmanPlusieurs personnalités politiques sont déjà venues apporter leur soutien à la maire sortante, à l’instar de Jean-Paul Huchon et Christian Favier, respectivement présidents PS et PCF du Conseil régional et général. Beaucoup de militants sont aussi sur le pont pour tracter. « Des personnes sans engagement politique viennent nous demander où récupérer des tracts pour nous aider à sensibiliser la population sur cette fusion. Cette alliance est mal perçue en général » explique Mehdi, 32 ans, cadre et tracteur pour la journée. Alors qu’à dix heures ils n’étaient que quatre à distribuer les dépliants, ils ont été rejoints par une dizaine d’autres en quelques heures.

Mobilisation, aussi, devant l’hôtel de ville, du côté des soutiens de Philipe Gaudin. Pierre, un proche du candidat, tente de nuancer l’agitation générale provoquée par cette annonce. « Monsieur Gaudin est avant tout un citoyen, actif depuis longtemps dans la ville » tempère ce quinquagénaire, « avec lui on est dans le pratique et pas dans le politique, cette alliance va l’aider à trouver la dynamique qui lui permettra de remettre la ville sur pieds. » Félicité, quant à elle, n’est pas surprise par cette alliance. « Les gens sont découragés » décrypte cette femme de chambre de 40 ans, « la droite a des projets sérieux alors ça ne me dérange pas si le FN se rallie à eux en suivant le même chemin. »

 

 

Affiche Philippe GaudinAu milieu des étals du marché, des journalistes, micros et caméras en main, vont et viennent pour questionner les vendeurs et les passants. Autour d’eux, l’amertume ne s’exprime pas que par des inscriptions annotées sur les affiches de campagne. « C’est une surprise, ça choque, surtout dans une ville traditionnellement communiste » explique Mohamed, un médecin de 55 ans.

Quel impact sur l’abstention ?

Le quinquagénaire s’inquiète : « ce marché existera-t-il toujours si ils passent ? ». Le fort taux d’abstention du premier tour (49,17%) le rassure malgré tout, qui laisse selon lui une forte marge de manœuvre. « Cette situation va surement faire reculer l’abstention, ils auront peut-être quelques sièges mais pas la mairie. »

Les nombreux abstentionnistes feront-ils pencher la balance du côté de Sylvie Altman ? Haddi, elle, n’est pas allée voter au premier scrutin, « c’est surtout mon mari qui s’intéresse à la politique, moi je suis les événements de plus loin. » Dimanche prochain pourtant, cette assistante maternelle de 54 ans ira voter. La présence des caméras semble toutefois plus l’étonner que l’alliance des deux listes à droite. Nadine, pour sa part, se dit ouvertement satisfaite de cette fusion. « Elle va leur permettre de battre la maire et de lui donner une leçon » revendique cette Villeneuvoise de 56 ans déçue par la précédente mandature, notamment à cause d’investissements comme celui de l’école des Poètes. « Leur programme ne me plait pas particulièrement mais je veux que ça change. »

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

7 commentaires pour Villeneuve-saint-Georges sous les feux de la rampe suite à la fusion avec le FN
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi