Consommation | Accueil Val de Marne (94) Bois de Vincennes | 10/04/2014
Réagir Par

Le zoo de Vincennes est-il trop cher?

Le zoo de Vincennes est-il trop cher?

Rocher Zoo Vincennes 2A deux jours de l’ouverture, le zoo de Vincennes était déjà un succès avec 100 000 billets ont été pré-vendus en ligne! Des statistiques de bon augure pour atteindre les objectifs de fréquentation d’1,4 million de visiteurs par an. Les tarifs 

ne sont pourtant pas donnés, 22 euros par adulte, 16,50 euros pour les 12-25 ans et 14 euros pour les 3-11 ans (+ 1 euro par billet pour l’achat en ligne qui permet de choisir date et plage horaire). Le Parc zoologique de Paris propose aussi des tarifs réduits de quelques euros pour les familles nombreuses, les personnes handicapées ou encore les enseignants, et même la gratuité à certaines condition.

Le zoo de Vincennes est gratuit pour tous les demandeurs d’emploi sur présence d’un justificatif de moins de 6 mois, ainsi que pour tous les bénéficiaires des minimas sociaux (RSA, revenu de minimum vieillesse…), les enseignants préparant une visite, les accompagnateurs de groupe et chauffeurs, les journalistes et les personnels du muséum ou d’un établissement de l’Eaza (association européenne des zoos et aquariums).

Moins cher que Londres, plus cher que Lyon

Le tarif de 22 euros pour ceux qui paient plein pot est-il trop cher ? Si on le compare avec les grands parc animaliers du pays type zoo parc de Beauval (à Saint-Aignan, Loir-et-Cher) ou parc de Thoiry (Yvelines), le zoo de Vincennes est légèrement moins cher (de quelques euros). Il est en revanche plus onéreux que celui de la Palmyre (près de Royan, Charente Maritime).

Par rapport aux autres métropoles, le Parc zoologique de Paris reste largement en deçà des tarifs de son homologue londonien (24 livres l’entrée adulte, soit 29 euros, et 27 livres (32,6 euros au taux de change actuel)  avec l’option coupe-file. A Lyon en revanche, le parc de la Tête d’or accueille gratuitement les visiteurs, y compris dans ses somptueuses serres et son jardin zoologique qui abrite près de 450 animaux du lion d’Asie au crocodile du Nil. Le zoo de Vincennes en accueillera pour sa part environ un millier lorsqu’ils seront tous arrivés.

Rembourser les 167 millions d’investissement

«Nous avons effectué une étude comparative avec les autres grands parcs animaliers et nous situons dans la fourchette basse. Nous proposons des tarifs dégressifs et les visiteurs peuvent passer une journée complète sur place,  pédagogique et ludique avec beaucoup d’animations comme par exemple nourrir les animaux», indique-t-on au Parc zoologique de Paris.

Si l’on compare le site à d’autres espaces de loisirs, le nouveau zoo, exploité comme le Jardin des plantes par le Muséum national d’histoire naturelle (Mnhn), est nettement plus cher que les musées classiques mais se positionne quasiment à moitié prix des grands parcs d’attraction.

Ces tarifs doivent permettre de rembourser l’investissement.  Les travaux de rénovation ont coûté 167 millions d’euros, essentiellement financés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) avec le groupement Chrysalis composé de la Caisse des dépôts, la Caisse d’épargne, Icade et Bouyues Construction. L’état a apporté 30 millions d’euros et le Muséum national d’Histoire naturelle 10 millions en fonds propres.

A lire aussi : le nouveau Zoo de Vincennes testé pour vous.
Question d’appellation : Zoo de Vincennes ou parc zoologique de Paris ?

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi