Transports | Grand Paris | 02/02/2015
Réagir Par

2 milliards € de commandes pour les nouvelles rames MP14 des lignes 1, 4, 6 et 14

MP05217 trains MP14 ! Un tout nouveau modèle encore au stade de prototype. Telle est la commande groupée qu’ont conclu fin janvier les trois grandes entités en charge du réseau de transport public de la région parisienne (STIF, RATP et SGP) auprès du constructeur Alstom Transport

pour accompagner le prolongement de la ligne 14 jusqu’à Orly au sud et Saint-Denis Pleyel au nord, dans le cadre du Grand Paris Express, puis celui de la ligne 1 jusqu’à Val de Fontenay, de la ligne 11 jusqu’à Rosny et de la ligne 4 jusqu’à Bagneux. Un contrat de 2 milliards d’euros sur 15 ans qui sera découpé en plusieurs tranches dont plusieurs ne sont pour l’instant que conditionnelles.

Une première tranche ferme de 35 trains pour la ligne 14

La première, ferme, sera dédiée au prolongement de la ligne 14 au nord et au sud. Elle portera sur 35 trains de 8 voitures, pour un montant total de 518 millions d’euros financé à 100 % par le STIF. Son objectif : répondre à l’augmentation d’offre de la ligne 14 en 2021, après la mise en service de son prolongement à Mairie de Saint-Ouen. Constitués de 8 voitures et capables de circuler à une vitesse de 80 km/h, ces trains MP14 remplaceront progressivement le parc de trains à 6 voitures, afin de faire passer la capacité maximale de la ligne 14 de 30 000 à 35 500 voyageurs/heure.

La seconde tranche, également dédiée au prolongement nord (Saint-Denis Pleyel) et sud (Aéroport d’Orly) de la ligne 14 et financée à 100% par le STIF, concernera un maximum de 37 trains de 8 voitures, avec pour objectif de pousser la capacité maximale de la ligne à plus de 39 000 voyageurs /heure.

Les autres tranches sont conditionnelles et destinées à équiper les lignes 4 et 11 en trains de 6 et 5 voitures.

2000 emplois en jeu

« Cette première commande va permettre de créer ou pérenniser 2000 emplois en France pendant une dizaine d’années, sur les sept sites qui vont participer au projet (Valenciennes, Le Creusot, Ornans, Villeurbanne, Tarbes, Saint-Ouen et Aix-en-Provence) et chez les fournisseurs de la filière ferroviaire française », promettent le Stif, la Ratp et la SGPdans un communiqué commun.

Un nouveau matériel

« Le MP14 propose un niveau de confort et de sécurité inédits grâce à de nouveaux sièges ergonomiques, l’éclairage LED, la fluidité des échanges, l’information à bord, la vidéo-protection et des dispositifs spécifiques tels que la boucle d’induction pour les malentendants. Son freinage 100% électrique récupère l’énergie et la réinjecte sous forme d’électricité dans le réseau, limitant ainsi l’émission des particules fines émises par les plaquettes de frein. Ce système permet de réduire la pollution de l’air et jusqu’à 20% la consommation énergétique des rames », vante pour sa part le constructeur Alstom. Aucune rame n’est encore construite et le look définitif n’a pas encore été arrêté. Il n’y a donc pas de visuel des futurs trains MP 14 de disponible. Ce nouveau matériel contribuera à rajeunir le parc actuel de métros à pneus parisiens, d’un âge moyen de plus de trente ans. Les plus vieilles rames sont celles de la ligne 11, les MP 59, initialement installées sur la ligne 1 dès 1963…

Les commandes de rames de la future ligne 15 et 16 du Grand Paris Express n’ont pour leur part pas encore été commandées et leur matériel roulant pas encore déterminé.

A lire aussi : 
La nouvelle rame MI09 du RER A en images
La ligne 1 devient automatique avec les MP05

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

27 commentaires pour 2 milliards € de commandes pour les nouvelles rames MP14 des lignes 1, 4, 6 et 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *