Élections | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 18/10/2015
Réagir Par

4800 votes physiques au référendum PS en Val-de-Marne

4800 votes physiques au référendum PS en Val-de-Marne
Publicité

Au terme de trois jours de scrutin sur le pouce, dans les 133 bureaux de vote improvisés devant les gares ou les marchés, ce-sont au total 4 800 sympathisants de gauche qui ont voté physiquement au référendum PS sur l’union de la Gauche et des écologistes aux élections régionales des 6 et 13 décembre.

Sur les 4800 votes, 4650 ont été pour le oui, soit un score de 97%. Un succès pour le PS du Val-de-Marne qui tablait sur un minimum de 2500 à 3000 votes. « C’est un succès qui confirme en Val-de-Marne la volonté du peuple de gauche de faire barrage à la droite et à l’extrême-droite, afin de voir perdurer les politiques publiques de solidarité, de développement économique, d’innovation portées par le Conseil régional depuis 1998, se félicite le secrétaire du PS 94, Jonathan Kienzlen. Cela a aussi témoigné de la capacité des camarades à se mobiliser. »

Voir reportage sur le référendum sur le terrain

A noter toutefois qu’il s’agissait d’une votation citoyenne moins contraignante que les primaires PS de 2012, sans référence aux listes électorales. Chaque votant devait simplement dcliner son nom et prénom, sa date de naissance et son adresse mail ou postale, sans montrer ses papiers d’identité ni payer 1 euro. Quelques villes ont bénéficié d’un nombre de votants particulièrement important, à commencer par Alfortville avec 600 votants, suivi de Vincennes, Villiers-sur-Marne, Villeneuve-Saint-Georges et L’Haÿ-les-Roses avec chacun plusieurs centaines de suffrages.

 

 

Contre-référendum écologiste en ligne

A ces 4600 votants physiques, il faut ajouter ceux qui ont voté sur Internet. Au niveau national, le secrétaire national du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé 251 327 votes au niveau national, dont 135 027 physiques et 116 300 en ligne, à 89% pour le oui. Un chiffre Internet à modérer toutefois, en raison de la possibilité de voter plusieurs fois en changeant d’e-mail lors de la première journée du vote. Le  PS a indiqué à ce sujet qu’il allait porter plainte contre X pour « faux et usage de faux » et « usurpation d’identité ».

Prenant le contre-pied du PS, EELV, un peu agacé par ce coup de pression pour faire l’union,  avait lancé sa propre votation sur Internet. Alors que la question du PS était « Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales?« , EELV demandait « Face à la montée de la droite et de l’extrême droite, souhaitez-vous que le gouvernement tienne ses engagements et mène une politique de gauche ? » Un contre-référendum qui a obtenu 10 000 voix, à 96,4% pour le oui.

Voir reportage sur le référendum sur le terrain

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour 4800 votes physiques au référendum PS en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi