Sécurité | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 09/10/2015
Réagir Par

520 élèves aux Rencontres de la sécurité du Val-de-Marne

520 élèves aux Rencontres de la sécurité du Val-de-Marne
Publicité

Désincarcération de victimes d’un véhicule accidenté, simulation d’interpellation ou encore échanges avec la brigade cynophile de l’aéroport d’Orly : 520 collégiens et lycéens du Val-de-Marne ont participé ce jeudi 8 octobre aux Rencontres de la sécurité organisées par la préfecture dans le parc de la Brèche à Créteil. 

Au milieu des policiers en vélo ou en gyropodes, des classes entières parcourent les stands installés pour l’occasion. « Je ne pensais pas que ça serait aussi amusant ! » rigole un élève de première d’un lycée de Saint-Maur-des-Fossés. « On tenait à les emmener parce qu’il y a une multitude de stand de prévention concernant les problématiques qui les touchent : l’alcool, les drogues, la sécurité routière et même les comportements sur Internet, justifie une infirmière de l’établissement. Ils se rendent bien compte qu’ils ne gèrent pas du tout, par exemple après l’exercice avec les lunettes déformantes qui reproduisent la vision lorsqu’on a bu trop d’alcool. »

Au-delà de la prévention, ces Rencontres visaient aussi à présenter les métiers et personnels. « On ne vient pas spécialement pour les orienter professionnellement, mais c’est important qu’ils connaissent un peu ces gens » , témoigne un encadrant.

interpellation-Rencontres-de-la-Sécurité-Créteil-2015

 

 

« Je pourrais devenir gendarme parce qu’il y a une formation militaire, mais la police m’intéresse moins » , décrète Mathilde, très intéressée par le témoignage de Jean-Luc, membre de la brigade cynophile de la gendarmerie des transports aériens de l’aéroport d’Orly. Ce dernier parle de « son chien, ami et collègue » qui est formé à renifler les explosifs. Son collègue Michel, lui-aussi basé à Orly, s’est spécialisé en sécurité aéroportuaire. « Un aéroport, c’est une petite ville : on est appelé pour les contrôles de marchandises et de bagages, mais aussi pour des vols, des bagarres ou encore des survols de drone. »

Labo-police-scientifique-Créetil-2015

Le service civique a la cote

Au stand de la Police nationale, quelques formulaires sont distribués. « On présente surtout les métiers d’adjoints de sécurité et des cadets, des postes accessibles sur concours dès 18 ans et sans condition de diplôme, explique Hélène, en charge du recrutement des futurs gardiens de la paix. Toute l’année, on fait la promotion de nos métiers sur les salons, les forums de l’emploi » .  Le stand de la Croix-Rouge ne désemplit pas non plus. « Il faut avouer que les jeunes viennent d’abord parce qu’ils ont vu l’affiche du service civique » , témoigne Vincent Rembry, bénévole de l’association à Maisons-Alfort et tuteur de service civique dans le Val-de-Marne. « Nous en avons recruté quatre sur le département cette année : deux seront à l’antenne de Maisons-Alfort, un autre à Créteil et le dernier à la direction départementale » , indique-t-il.

Service-civique-rencontres-sécurité-créteil-2015

Au total, quelques 520 élèves ont participé à l’événement, également ouvert au public.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi