Logements | Accueil Val de Marne (94) Fontenay-sous-Bois | 22/05/2015
Réagir Par

A Fontenay : consultation citoyenne pour un PLU de combat

A Fontenay : consultation citoyenne pour un PLU de combat

PLU-Fontenay-mai-2015A quelques semaines de la clôture de la consultation citoyenne concernant le PLU, qui devrait ensuite être voté au conseil municipal du 18 juin prochain, la mairie PCF deFontenay-sous-Bois espère une forte mobilisation pour conforter la maîtrise de son urbanisme vis-à-vis de l’Etat.

« Comme dans les années 50-60, l’Etat va nous demander de densifier la ville et nous souhaitons maîtriser le mouvement » explique Jean-Philippe Gautrais, adjoint en charge de l’urbanisme. « Fontenay attire pour sa qualité de vie, ses espaces verts, que l’on doit préserver » . D’ici à 2030, la ville s’attend à recevoir 3 000 nouveaux habitants (soit 56 000). Pour les accueillir, la mairie s’est fixée un objectif : la livraison de 178 logements par an, pas un de plus. « C’est sûrement la moitié de ce que va nous demander l’Etat » précise Jean-Philippe Gautrais.

Sur le point d’accueillir le prolongement de la ligne 1 du métro (aux Rigollots), le terminus du tramway T1 et la future ligne 15 Est du métro, Fontenay devrait voir son paysage urbain fortement modifié dans la vingtaine d’années à venir. « Même si je ne suis pas pour la métropole – qui va rajouter au mille-feuilles administratifs que beaucoup décrient – on n’est pas fermé à faire quelque chose. mais pas sans nous et sans notre PLU » indique Jean-François Voguet, maire de la ville depuis 2001. « Si l’on obtient, via la consultation publique, l’approbation de nos administrés, alors le PLU devient un outil démocratique pour défendre la ville » juge-t-il. La ville n’en est pas à son premier combat en matière d’urbanisme, qui a réussi à s’éviter le passage d’autoroutes en centre-ville et la construction de barres supplémentaires dans les années soixante.

600 Fontenaysiens présents pour les réunions publiques

La consultation, ouverte sur le site Internet dédié au PLU jusqu’au 8 juin, a été précédée d’une dizaine de réunions publiques qui ont réuni environ 600 personnes. Îlots de verdure, commerces, hauteur des logements : l’ensemble des sujets liés à la rénovation urbaine de la ville ont été abordés sous formes d’ateliers. « On a remarqué par exemple que densifier un peu l’Avenue de la République ou le boulevard de Verdun ne posait pas de problèmes tant que c’était maîtrisé« , avance Jean-Philippe Gautrais. Les Fontenaysiens semblent attachés à certaines particularités de leur commune, comme les promenades piétonnes entre les logements ou les 45m² d’espaces verts (privé et public) par habitant.

PLU-Fontenay-mai-2015« Ce qu’on propose, c’est notre vision de la ville et de sa gestion : une ville écologique, diverse, mixte et ouverte » renchérit Jean-François Voguet. « On ne cherche pas à muséifier Fontenay, et le PLU n’est qu’une facette du bras de fer qu’on a entamé contre les politiques d’austérité » . Avec cet « outil démocratique » , la mairie pense conserver le contrôle total de son urbanisme « pour les 15 ans à venir » .

Concernant la consultation publique, qui n’est désormais ouverte qu’en ligne, entre 3 000 et 5 000 participations sont espérées. Dès le 8 juin, les premiers résultats seront disponibles et l’ensemble traité avant le conseil municipal du 18 juin, où le PLU sera soumis au vote. S’il est voté par le conseil municipal, une enquête publique sera ouverte jusqu’à la fin de l’année et le vote définitif du projet.

A lire aussi : Fontenay, de la bataille de la ZUP à celle de la métropole du Grand Paris

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour A Fontenay : consultation citoyenne pour un PLU de combat
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi