Formation | Accueil Val de Marne (94) L'haÿ-les-Roses | 02/10/2015
Réagir Par

Un salon pour promouvoir les métiers de la mode à L’Haÿ-les-Roses

Un salon pour promouvoir les métiers de la mode à L’Haÿ-les-Roses

Mécanicien modèle, opérateur de finition, retoucheur… voilà des métiers recherchés par les entreprises de modes françaises.

En marge du salon de la mode, qui se tient ces samedi 3 et dimanche 4 octobre à l’hôtel de ville de l’Haÿ-les-Roses, l’association Jean-Luc François, lancée par le créateur du même nom pour rendre les métiers de la mode accessibles à tous en les faisant connaître dans tous les milieux, a organisé une journée de sensibilisation aux métiers de la mode destinée aux collégiens et aux demandeurs d’emplois. 68 candidats ont même participé à une conférence pour solliciter une place dans l’une des formations dispensées par l’association.

Salon-Mode-L'Hay-délégation-octobre-2015 « On a fait un détour, en pleine Fashion Week« ? s’amuse Elisabeth Ligneul-Sultan, directrice du cabinet de recrutement Sintel. « Il faut être clair: le cursus scolaire proposé ne répond plus du tout aux demandes des entreprises qui cherchent un savoir-faire précis« ? lance-t-elle, à quelques mètres des prétendantes aux formations de l’association Jean-Luc François.  12 participantes au Forum repartiront avec une formation.

« Ce-sont des métiers qui recrutent toujours« , détaille Laetitia Metzinger, directrice de l’association Jean-Luc François. « Il y a des gens qui sont attirés, ou ont beaucoup de talent, mais n’osent pas se lancer car pensent que la mode est inaccessible, qu’il n’y a pas de débouchés : c’est faux et c’est ce qu’on veut montrer avec ces forums qu’on organise deux à trois fois par an, toujours en banlieue« , ajoute Jean-Luc François.

Après une première édition à Pantin, l’association a renouvelé l’expérience à L’Haÿ-les-Roses. Le matin, une trentaine de collégiens de la ville ont rencontré les exposants du salon et assisté à une conférence sur l’histoire de la tunique. L’après-midi, 68 personnes, dont les dossiers avaient été sélectionnés au préalable par l’association, ont participé à un atelier pour obtenir une formation auprès de l’association.

Une quinzaine d’exposants jusqu’à dimanche

Au total, une quinzaine d’artisans ont répondu présents et exposeront tout au long du weekend, auprès du grand public.  « Je suis parisienne mais je franchis souvent le périphérique pour participer à ce genre de salons : on y rencontre beaucoup de professionnels, on a le temps de détailler notre produit, son histoire, les matériaux utilisés« , témoigne Aurélia Venel, créatrice de la marque Bloomi, qui fabrique des sacs à main

Aurélia-Venel-salon-mode-l'hay-octobre-2015

Cyrielle Bonan, qui travaille fleurs et plumes sur des parures, n’est artisan qu’à ses heures perdues. Mais elle a une idée. « J’aimerais créer un studio de création où les artisans pourraient venir utiliser les nouvelles technologies, les logiciels, et perfectionner leur savoirs-faire, le moderniser. »  Un FabLab des métiers de la mode qu’elle veut promouvoir, autant auprès des fabricants chevronnés que des futures recrues du salon.

Cyrielle-Bonan-Salon-Mode-L'Hay-octobre-2015

Le salon de la mode se tient le samedi 3 et le dimanche 4 octobre dans les salons de l’hôtel de ville.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans , , , avec comme tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi