Politique locale | | 03/12/2015
Réagir Par

A Villejuif, J-F Harel sous le coup d’une procédure d’exclusion de l’UDI

A Villejuif, J-F Harel sous le coup d’une procédure d’exclusion de l’UDI

Annoncée hier (voir article), la constitution d’un groupe autonome au sein du Conseil municipal de Villejuif par Jean-François Harel, ex-tête de liste UDI en 2014, n’est pas soutenue par la fédération Val-de-Marne de l’UDI qui fait savoir que l’intéressé fait l’objet d’une procédure d’exclusion depuis plusieurs semaines.

“L’UDI, le Modem et les Républicains ont engagé dans le Val-de-Marne un partenariat d’union à l’occasion des dernières élections municipales, départementales et régionales. Cette démarche de rassemblement ne peut et ne doit en aucun cas être remise en cause par la démarche personnelle d’un élu, Jean-François Harel, qui n’a cessé depuis les élections municipales de 2014 d’œuvrer à la division locale. En aucun cas M. Harel ne peut revendiquer pour son groupe une quelconque appartenance à notre famille politique qui désapprouve ce choix. Depuis plusieurs semaines désormais une procédure d’exclusion a été initiée à son égard. L’élu référent de l’UDI à Villejuif est M. Edouard Obadia qui œuvre depuis le début du mandat à maintenir cette union locale qui a permis à Villejuif de sortir de 90 années de communisme. La constitution de ce groupe reçoit donc la désapprobation la plus totale de la part de notre parti et résulte essentiellement d’une démarche personnelle de division souhaitée par un élu qui aurait mieux fait de miser sur l’union plutôt que de privilégier son ambition personnelle. Le président de l’UDI 94, Laurent LAFON renouvelle tout son soutien à Monsieur Franck Le Bohellec son maire et à sa majorité à laquelle appartient l’UDI”, a réagi la fédération dans un communiqué.

Je ne savais pas que je faisais l’objet d’une procédure d’exclusion”, réagit à son tour Jean-François Harel. Mais cela ne me surprend guère puisque j’ai été trahi par Laurent Lafon, président de l’UDI Val-de-Marne, qui ne m’a pas soutenu depuis l’élection municipale. Mais les partis n’existeraient pas s’il n’y avait pas des gens comme moi qui se battent au quotidien pendant des années pour faire changer les choses. Je me suis engagé dans la ville depuis vingt ans, et lors du dernier Conseil municipal, je n’ai fait que défendre le suffrage universel avec mon voeu sur la future élection des représentants de la ville au Conseil de territoire (ndlr, voir article détaillé à ce sujet)“, se défend l’élu, qui est à ce jour toujours président de l’Alliance centriste du Val-de-Marne (parti de Jean Arthuis, membre de l’UDI).

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
10 commentaires pour A Villejuif, J-F Harel sous le coup d’une procédure d’exclusion de l’UDI
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi