Politique locale | | 19/12/2015
Réagir Par

A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales laisse son siège métropolitain à Sakina Hamid

A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales laisse son siège métropolitain à Sakina Hamid

Dans le cadre de la création au 1er janvier 2016 de la Métropole du Grand Paris (MGP), Villeneuve-le-Roi a élu ses 3 conseillers territoriaux. Elu conseiller régional ce dimanche 13 décembre, Didier Gonzales, maire LR de la ville, fait partie des quelques édiles qui ont laissé leur siège au Conseil métropolitain à l’un de leurs adjoints.

Sakina Hamid 2
C’est donc Sakina Hamid (photo), sa première adjointe, qui a été élue conseillère métropolitaine. Sakina Hamid avait précédemment été directrice de cabinet du maire lors de son élection en 2008. Elle était aussi la première adjointe de Alain Griotteray, l’ancien maire de Charenton-le-Pont, avant que Jean-Marie Brétillon ne prenne sa succession en 2001. “On ne peut pas être partout et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas souhaité siéger en plus à la métropole. Ce n’est pas par désintérêt car même si je suis opposé au territoire et à la métropole, je respecte la démocratie. Seront représentés au territoire trois maires adjoints“, motive le maire. Parmi les 3 territoires du Val-de-Marne, Villeneuve-le-Roi fait partie du T12 qui regroupe Val-de-Bièvre, Seine-Amont et Grand Orly (y compris 5 villes de l’Essonne).

 

Les 3 conseillers territoriaux
Sakina Hamid LR, première adjointe au maire, également conseillère métropolitaine
Pascal Gagnepain LR (maj municipale)
Béatrice Collet LR (maj municipale)

Rappel du contexte

La MGP (qui couvre Paris, les 3 départements de petite couronne 92,93 et 94) et quelques villes attenantes, sera gouvernée par les élus municipaux des 131 communes qui la composent, via deux niveaux d’assemblées : une instance centrale, le Conseil métropolitain, et douze conseils de territoires correspondant à des zones géographiques. Les membres de ces deux instances seront désignés au sein des Conseils municipaux. Il ne s’agit pas d’une élection au suffrage universel mais d’une élection interne au Conseil municipal. Le Conseil métropolitain comptera 209 conseillers métropolitains dont les maires des 131 communes membres. A part Paris qui comptera 62 conseillers métropolitains, la plupart des communes n’auront qu’un seul représentant, sauf les plus grandes villes qui en auront 2 ou 3. Les Conseils de territoire compteront chacun entre 72 et 163 conseillers territoriaux. Au sein de chaque Conseil de territoire, chaque commune disposera d’un nombre de membres proportionnel à sa taille, avec au moins un représentant. Les conseillers métropolitains seront d’office conseillers territoriaux. Les autres conseillers territoriaux seront élus, parmi les conseillers municipaux lorsque les communes ne faisaient pas partie d’une communauté d’agglomération, et parmi les conseillers communautaires lorsque les communes font déjà partie d’une interco. A noter également que les communautés d’agglo existantes (Plaien centrale, Plateau briard, Seien Amont, Haut  Val-de-Marne, Val-de-Bièvre… seront automatiquement dissoutes dans les futurs territoires début 2016).
Voir la répartition des conseillers métropolitains et territoriaux par territoire et par ville. A lire aussi : métropole du Grand Paris mode d’emploi. Et aussi, plus récemment : la publication officielle des décrets relatifs aux conseils de territoire, et, le nouveau mode d’élection en cas de communauté d’agglo fait débat.
 Voir toute l’actualité concernant la métropole du Grand Paris et les élections des conseillers territoriaux.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour A Villeneuve-le-Roi, Didier Gonzales laisse son siège métropolitain à Sakina Hamid
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi