Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Arcueil | 18/06/2015
Réagir Par

Attaqué pour diffamation, l’élu FN d’Arcueil riposte

Attaqué pour diffamation, l’élu FN d’Arcueil riposte
Publicité

Denis TruffautC’était le 15 janvier 2015, quelques jours après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. A l’occasion du Conseil municipal d’Arcueil,

l’élu FN, Denis Truffaut, critique le bilan municipal du maire EELV Daniel Breuiller, notamment en matière de sécurité, établissant un lien entre l’absence de police municipale de la commune et la fuite d’Amedy Coulibaly, auteur de l’attentat de l’Hyper Cacher du 9 janvier, ce dernier étant passé par Arcueil le 8 janvier et y ayant laissé sa voiture, quelques heures après avoir tué une policière municipale de Montrouge.

Des accusations qui ne passent pas. Le 5 mars, le maire  lance une procédure en diffamation contre l’élu Front National, lequel comparaîtra au Tribunal correctionnel le 23 juin.  Le 9 avril, le Conseil municipal d’Arcueil vote une protection fonctionnelle au maire afin de pouvoir couvrir ces frais de justice. Cette fois, c’est l’élu FN qui contre-attaque en déposant un recours pour abus de pouvoir contre cette délibération auprès du Tribunal administratif le 8 juin.

« Si la demande de protection fonctionnelle du maire lui était accordée, sur le principe d’une procédure en diffamation qu’il a lui-même engagée, ce mécanisme lui permettrait de lancer à loisir des procédures en diffamation contre ses opposants politiques, y compris de manière dilatoire, aux frais de la commune, et cela sans devoir débourser un seul centime », défend Denis Truffaut.

 

 

Daniel Breuiller photo campagne« Il y a à l’évidence diffamation. Accuser le maire d’avoir permis un attentat terroriste par sa passivité et son inaction n’est pas du ressort du débat politique. Jamais personne ne m’a accusé de la sorte, c’est une question d’honneur, et c’est pourquoi j’ai saisi le procureur de la République. J’ai été mis en cause dans ma fonction de maire et la protection fonctionnelle est légitime, rétorque Daniel Breuiller. « Depuis, cet élu s’est calmé et est devenu moins virulent en Conseil municipal« , ajoute l’édile.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , , , , , , Tribunal
2 commentaires pour Attaqué pour diffamation, l’élu FN d’Arcueil riposte
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi