Société | | 15/11/2015
Réagir Par

Attentats à Paris : des clients “en résistance” à Créteil Soleil

Attentats à Paris : des clients “en résistance” à Créteil Soleil

Créteil Soleil a bien ouvert ce samedi, comme la majorité des centres commerciaux du département, avec une sécurité renforcée par deux agents à chaque porte d’entrée.

Pour le centre, d’ordinaire rempli le samedi, la journée était toutefois plus calme, et les places de parking  plus nombreuses que d’habitude.  Certains magasins avaient du reste décidé de garder les stores baissés, à l’instar de Séphora, H&M, Brioche dorée…

Je suis en état de sidération, mais aujourd’hui, je viens faire de la résistance“, se motive Ourida, venue du 13ème arrondissement de Paris. “Je ne m’attendais pas à ce que Séphora soit fermé“, regrette sa soeur Dhablia, Ivryenne. . “Il y  a largement moins de monde que d’habitude à la même période“, témoignent également Corentin, Shana et Lorie, jeunes lycéens de Créteil et Villejuif. “J’aurais eu peur de sortir à Paris aujourd’hui, mais en banlieue, je me sens plus en sécurité” avoue Shana.

Creteil Soleil (2)

Je ne sais pas comment c’est normalement, mais le métro était calme, personne ne parlait, tout le monde se regardait“, raconte une cliente algérienne, de passage à Paris, “c’est délicat, malheureux, catastrophique, on devrait tous être des frères“, se désole la cliente. “Les gens sont traumatisés, comme tout le monde, je suis choquée. Mais en attendant, je prends la vie comme elle vient“, défend une retraitée.

Catherine est pour sa part venue du 11ème arrondissement de Paris, arrondissement le plus touché par la série d’attentats coordonnés. Elle cherche un cadeau d’anniversaire avec son amie Laurence qui l’a encouragée à sortir cet après-midi. “On positive à mort ! On n’a pas envie de céder à la peur“.

Du côté des commerçants, même cri de guerre, “ce matin, ma femme m’a dit de ne pas venir travailler et de rester à la maison. Mais soit on met la tête dans le sac, soit on reprend la vie comme elle est et on montre qu’on n’a pas peur“, réagit un vendeur dans une boutique de chaussures, lequel reconnaît tout de même avoir moins de monde qu’un samedi normal. Simon, 28 ans, vendeur dans un autre magasin, est moins serein. “Les commerçants sont déboussolés. Je suis en état de choc et espère juste rentrer chez moi sereinement ce soir à Montreuil, même en taxi s’il le faut.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Attentats à Paris, , témoignage
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Attentats à Paris : des clients “en résistance” à Créteil Soleil
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi