Culture | Accueil Val de Marne (94) Vincennes | 19/12/2015
Réagir Par

Colossal lifting à la Sainte Chapelle du château de Vincennes

Colossal lifting à la Sainte Chapelle du château de Vincennes

De la taille manuelle,  du micro-gommage… la restauration de bâtiments historiques constitue un défi titanesque, qui consiste à travailler au millimètre sur des surfaces gigantesques pour leur redonner leur superbe et faire oublier les siècles.  La Sainte Chapelle du château de Vincennes, qui vient d’en achever sa première phase, est un magistral exemple de ce défi au temps qui passe.

Une métamorphose qui  doit s’étaler sur trois ans et en coûtera au total 8 millions d’euros.

Particulièrement exposée aux rafales de vents qui frappent la forteresse, la façade occidentale de la Sainte-Chapelle et sa grande rose ont déjà recouvré leur éclat et se présentent à nouveau aux yeux du public, après 8 mois de travaux. Porte d’entrée de la Sainte-Chapelle, cette façade ouest devait avant tout être mise en sécurité. L’ensemble des parements et décors ont été entièrement nettoyés. La rénovation de la rose et de ses vitraux a exigé de l’incrustation de pierres totalement neuves, notamment en son centre. La gargouille haute, qui a chuté en 2009, a été remplacée. « C’est la façade de la Sainte-Chapelle qui est la plus exposée aux vents et aux tempêtes« , note Gabor Mester de Parajd, l’architecte en chef des monuments historiques en charge de la rénovation de la Sainte-Chapelle.

rose-sainte-chapelle

La restauration de la façade occidentale constituait l’opération la plus fastidieuse sur la Sainte-Chapelle. Dans les 20 mois qui Philippe-Bélaval-centre-monuments-nationauxviennent, l’ensemble de la partie haute, et notamment les gargouilles, dont certaines ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes, et la couverture de la chapelle vont aussi être rénovées. Les cinq vitraux du chœur et les deux vitraux de l’avant-chœur, qui présentent des scènes de l’Apocalypse selon Saint-Jean, seront restaurés par des maîtres-verriers avant d’être replacés, au même endroit que lors de leurs réalisations au XVIe siècle, protégés des intempéries par des verrières de doublage thermo-formées. « C’est une étape fondamentale de la restauration du Château de Vincennes, explique Philippe Bélaval, président du CMN. La Sainte-Chapelle justifie presque, à elle-seule, une visite ici! »  Les travaux suivants commenceront dès janvier 2016 pour se finir en novembre 2017. Et après la Sainte Chapelle, le châtelet, le chemin de ronde et les casemates, ainsi que la ceinture du donjon, seront également restaurés.

Carte à blanche au street-artiste Zevs en septembre 2016

Zevs_logo wcc myriam nielsenLes événements culturels destinés à doper la fréquentation du site vont également se multiplier. Le street-artiste Zevs aura par exemple carte blanche dans le Château dès le mois de septembre 2016.

130 000 visiteurs en 2014

Le Château de Vincennes est ouvert tous les jours de 10h à 17h l’hiver (18h entre mai et septembre). En 2014, ce monument a accueilli 130 000 visiteurs.

facade-occidentale-saint-chapelle

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi