Education | Accueil Val de Marne (94) Limeil-Brévannes | 07/10/2015
Réagir Par

Le collège de Limeil-Brévannes cité en exemple du numérique par Najat Vallaud-Belkacem

Le collège de Limeil-Brévannes cité en exemple du numérique par Najat Vallaud-Belkacem
Publicité

En visite ce mardi 6 octobre au collège Daniel Féry de Limeil-Brévannes, parmi les pionniers du numérique, la ministre de l’Education Nationale a annoncé le lancement d’un appel à projets  pour réaliser des «territoires éducatifs d’innovation numérique» et promis un équipement complet des établissements d’ici à 2018.

Baptisé E-Fran, pour formation, recherche et animation numérique, l’appel à projets est destiné aux entreprises innovantes de la French-tech et aux établissements scolaires, avec l’appui des collectivités. Il sera doté de 30 millions d’euros. Des startups dans lesquelles « il faut avoir confiance » , ajoute Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique qui faisait le déplacement avec Najat Vallaud-Belkacem. « Il faut faire remonter sur le terrain toutes les nouvelles pratiques et inventions pour repérer celles qui sont efficaces dans la lutte contre l’échec et le décrochage scolaire » , insiste  Jean-Marc Monteil, chargé de mission au ministère.

Au collège Daniel Féry, il y a de quoi faire.  Les ordinateurs confiés aux élèves et professeurs depuis plusieurs années dans le cadre du plan départemental Ordival y ont ici trouvé bon usage. Dans une classe de 3ème qui compte quelques élèves allophones, ils servent par exemple de traducteurs pour les élèves moldaves, kurdes ou portugais qui intègrent le collège chaque année. « Ils servent aussi à préparer des exposés où on met la culture et la langue de chacun à l’honneur » , détaille Marie-Astrid Deweerdt, professeur d’histoire-géographie .

visite-collège_limeil-NJVB_lemaire-octobre-2015

Quand enseignants et élèves font « équipe »

« Dès que j’utilise les tablettes, des élèves reviennent pendant les récréations pour les manipuler et jouer de la musique » , explique à son tour la professeur Maud Galichet. « Certains décrocheurs reviennent vers nous et vers l’école grâce à ça » , se réjouit-elle. Sur leur ordinateur, ou même via une application téléchargée sur leurs smartphones, les élèves de 5e disposent d’un clavier numérique, reproduisant à l’identique les sons produits par l’instrument traditionnel. Un seul exemplaire de piano électrique pour toute la classe n’empêche pas une vingtaine d’élèves de composer ainsi derrière leur clavier avant de travailler leurs morceaux sur un logiciel de montage. L’établissement a joué le jeu avec les élèves.  Depuis l’année dernière, c’est leur sonnerie rappelant la musique de Michaël Jackson qui signale la fin des cours.

Dans le cours de Sciences et Vie de la Terre (SVT), les élèves bénéficient d’un nouveau logiciel de modélisation.  « Ils ont pour mission de reconstruire virtuellement leur établissement, en utilisant des plans, en effectuant des repérages au préalable, … le tout pour créer une interface qui permettra aux CM2 de visiter le collège avant même qu’ils y entrent pour la première fois, explique le professeur, Frédéric Véron. Le numérique brise un peu les barrières. Les élèves ne nous voient plus comme une autorité, ni comme un pote : nous faisons partie d’une même équipe. » Ici, le numérique est partout présent, des salles de classe aux couloirs truffés de QR Codes.

« Ce collège est préfigurateur de ce que l’on veut voir », se réjouit Najat Vallaud-Belkacem, qui reconnaît que de telles pratiques sont possibles « seulement avec une équipe pédagogique très motivée. » D’ici à 2018, l’État va investir 192 millions d’euros pour équiper progressivement les collèges d’ordinateurs, de tableaux numériques et de tablettes, a annoncé la ministre.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Le collège de Limeil-Brévannes cité en exemple du numérique par Najat Vallaud-Belkacem
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi