Santé | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 16/09/2015
Réagir Par

Auto-test du VIH : les pharmacies du Val-de-Marne ont passé commande

Auto-test du VIH : les pharmacies du Val-de-Marne ont passé commande

Alors que le test de dépistage du VIH (virus du Sida) devait obligatoirement s’effectuer en présence de professionnels de santé, en laboratoire ou dans un centre de dépistage anonyme et gratuit (Cdag), un auto-test est désormais disponible en vente libre en pharmacie depuis ce mardi 15 septembre, y compris aux mineurs. Dans le Val-de-Marne, beaucoup de pharmacies l’ont déjà commandé mais la majorité n’étaient pas encore approvisionnées hier.

Concrètement, ce test permet d’avoir une réponse à partir d’une goutte de sang, entre 15 et 30 minutes. Attention, le résultat n’est vraiment fiable que pour les prises de risque datant de moins de trois mois car il détecte les anticorps produits en réaction à l’infection.  Le résultat positif doit  également être confirmé par un test avec prise de sang, dans un laboratoire ou centre de dépistage. Objectif : poursuivre la lutte contre le Sida en augmentant les dépistages, alors que 150 000 personnes sont porteuses du virus en France, dont 30 000 sans le savoir.

Dans le Val-de-Marne, les pharmacies ont commencé à passer commande. « On a passé six commandes de test mais on ne sait pas à quoi s’attendre en termes de demande, témoigne Patrice, pharmacien au Bois l’Abbé à Champigny-sur-Marne. La démarche rassure par sa discrétion. En revanche, j’ai peur de l’accompagnement et de la brutalité que la nouvelle pourrait causer. »

autotest-depistage-sida« On a passé une commande de six tests, indique également Valérie, pharmacienne au Moulin de Chennevières. Même si le dépistage est rentré dans les mœurs, je ne serais pas étonnée de voir une nouvelle clientèle qui préfère rester discrète en venant dans un endroit où personne ne les connaît. »

« Pour l’instant nous n’avons eu que trois-quatre demandes, venant des jeunes adultes . Le Sida n’est plus la pathologie d’il y a trente ans. C’est moins traumatisant.  Mais ce sont les laboratoires qui vont faire la tête« ,  estime Dominique, pharmacienne à Nogent-sur-Marne.

Du côté des clients, on apprécie le côté pratique et incognito. « Cela va faciliter la démarche comme pour la pilule du lendemain, ce sera moins gênant « , note Awa.  « C’est mieux parce que c’est discret et anonyme. Ah, c’est sûr qu’on a eu une belle jeunesse par rapport à vous! », commente Jeannine, retraitée.

On s’inquiète aussi un peu d’être confronté seul au diagnostic. « Dans mon travail, je peux être amenée à secourir les gens,  je penserai donc  à me dépister,  même si les conséquences seraient dramatiques si on l’apprenait seul », réagit Denise.

Le prix pose également question, alors que le test est commercialisé autour de 25 euros. « 20 à 25 €!  C’est une somme pour un jeune. Et puis, le principe est anxiogène, ce n’est pas le genre de nouvelles qu’il faut apprendre tout seul « , relève Carine.

Et puis le dépistage, c’est aussi pour les autres. « C‘est une bonne idée, les gens pourront le faire eux-mêmes, je conseille aux jeunes d’aller en acheter. Moi, je n’ai pas d’inquiétudes, je sais ce que je fais ! », évacue Patricia. « Je n’ai jamais pensé au dépistage mais la peur n’évite pas le danger« , conclut Xavier.

L’autotest VIH est également disponible en ligne, voir liste de sites proposée par Sida Info Service, et un service téléphonique d’aide à l’utilisation et de conseils sur les résultats est disponible sur la plateforme Sida Info Service, joignable 7 jours /7 et 24 heures /24 au 0 800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit).

Pour plus de précisions, voir ci-dessous les vidéos explicatives réalisées par Sida Info Service

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Auto-test du VIH : les pharmacies du Val-de-Marne ont passé commande
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi