Environnement | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 26/11/2015
Réagir Par

Chennevières-sur-Marne : les bords de Marne privatisés agacent les promeneurs

Chennevières-sur-Marne : les bords de Marne privatisés agacent les promeneurs

Sur les bords de Marne du côté de Chennevières, la pancarte rappelant la servitude de marchepied qui autorise les promeneurs et pêcheurs à accéder et cheminer sur les rives, est bien en place. Mais à côté, un panneau sens interdit propriété privée est apposé sur une grille qui ferme le passage, obligeant à un détour avant de retrouver le chemin de berge. Une situation qui agace plus d’un promeneur

alors que l’article L-2131-2 du CGPP (Code général de la propriété des personnes publiques)  fait obligation aux propriétaires riverains d’un cours d’eau ou d’un lac domanial de laisser libre sur chaque rive une bande de 3,25 mètres. Raymond, habitant de Saint-Maur, a décidé de ne pas laisser passer l’anomalie, et a écrit au maire de Chennevières-sur-Marne pour demander des explications concernant cette absence d’accès public en amont et en aval du pont de Chennevières.

« Les bords de Marne sont, depuis longtemps, un des fleurons du Val de Marne, et un lieu de promenade et de détente très prisé. Habitant Saint Maur des Fossés, je vais souvent faire des balades le long de cette rivière, à Saint Maur bien sûr, mais aussi dans les autres communes telles Champigny, Joinville et jusqu’aux rives de Marne la Vallée, notamment Noisiel. Partout les berges sont bien aménagées et entretenues. Hors quelle ne fut pas ma surprise, revenant de Champigny par la rive gauche, de constater que, dans la commune de Chennevières et uniquement dans celle-ci (à l’exception du port de Bonneuil, zone d’activité incompatible avec la promenade), les berges sont privatisées, et rendues inaccessibles par des grilles. Un hôtel a même construit une terrasse privée en surplomb de la rivière. Cette appropriation privée des bords de rives est totalement illégale, quand bien même elle serait ancienne, car le domaine public est inaliénable« , explique le promeneur dans son courrier. « Je trouve cette situation regrettable, et préjudiciable à la qualité de vie dans cette zone de la région parisienne. Et je vous prie de m’indiquer ce que vous envisagez, à court terme, pour remédier à cette situation illégale, que seule votre commune a laissé se développer« , poursuit-il.

Au cabinet du maire de Chennevières, on reconnaît la situation. « Nous avons bien conscience du problème et y réfléchissons. Nous allons en discuter avec VNF (Voies navigables de France), mais nous avons beaucoup de dossiers d’urbanisme, entre le PLU, le plan de rénovation des bâtiments… et nous sommes obligés de prioriser », explique-t-on.

bords de marne chennevieres

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
9 commentaires pour Chennevières-sur-Marne : les bords de Marne privatisés agacent les promeneurs
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi