Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Villejuif | 06/03/2015
Réagir Par

Bourse du travail : remake de manif avant le Conseil municipal de Villejuif

Bourse du travail : remake de manif avant le Conseil municipal de Villejuif
Publicité

vitrine-maison-des-syndicats-villejuifAlors que le Conseil municipal de Villejuif, annulé le 6 février en raison d’une manifestation pour défendre la Bourse du travail, doit se réunir à nouveau ce vendredi 6 mars pour débattre de l’orientation budgétaire de la ville, les syndicats entendent bien reprendre la mobilisation.

En jeu : une belle bâtisse en meulière sise sur une parcelle d’un millier de m2 au 16 rue Jean Jaurès.  Y est abrité gracieusement depuis 1986  un symbole fort du syndicalisme : la Bourse du travail.

[caption id="attachment_79341" align="alignnone" width="431"]La Bourse du Travail et son grand jardin ont été estimé entre 1,6 et 1,8M d'euros par les syndicats La Bourse du Travail et son grand jardin ont été estimés entre 1,6 et 1,8 millions €  par les syndicats[/caption]

Ce qui coince ? Dans le cadre de son cadrage budgétaire serré pour 2015, la commune de Villejuif envisage de vendre cette parcelle et de proposer un autre lieu pour accueillir la Bourse du travail. La ville évalue en outre les coûts actuels de la mise à disposition gratuite de ce local  à 70 080 euros à l’année, sans compter les charges d’entretien estimées à 9 010 euros, l’assurance annuelle s’élevant à 130 euros ainsi que l’entretien du bâtiment et son nettoyage. Lors d’un entretien avec les syndicats le vendredi 13 février, le maire UMP, Franck Le Bohellec a donc indiqué qu’il préférait « valoriser le patrimoine foncier
de la ville plutôt que de devoir augmenter les impôts ou rogner sur le service public offert
aux Villejuifois avec les emplois qui en découlent« et  demandé aux syndicats de proposer des locaux adaptés à une bourse du travail sur Villejuif. La décision de vendre le bâtiment n’est toutefois pas encore prise. Au sein du groupe majoritaire de l’Union citoyenne, Natalie Gandais, chef de file de la composante écologiste, suggère notamment de continuer à y accueillir les syndicats mais aussi les associations et de l’économie sociale et solidaire pour mieux exploiter l’ensemble des lieux.

« C’est une atteinte grave à l’exercice du droit syndical« , considère pour sa part Cédric Quintin, secrétaire général de la CGT94. Les syndicats reprochent à la nouvelle majorité municipale de vouloir céder la parcelle pour de mauvaises raisons. « On nous parle des baisses de dotations de l’Etat à la commune, c’est justment une chose que l’on combat au quotidien à la Bourse du Travail« , reprend Cédric Quintin.

« Nous n’avons toujours pas reçu de courrier officiel nous expliquant clairement la situation, ou une proposition de relogement« , pointe Luc Bénizeau, délégué FO. « D’autant plus que nous offrons un vrai service public« , poursuit Ahmed El Houmass, secrétaire de la section locale de la CGT, précisant que 200 à 300 personnes viennent chaque année bénéficier des conseils et de l’assistance de la CGT. « Un chiffre équivalent pour tous les autres syndicats » confirme la dizaine de représentants présents. « Mais ce n’est pas que ça : ces locaux nous servent aussi pour les formations et des ouvriers de chantiers voisins viennent y déjeuner par temps de pluie« , détaille Marc Bonnet, secrétaire général de l’UD-FO 94.

maison-des-syndicats-villejuif

« La mairie veut 35 biens parmi lesquelles le local de la Croix Rouge ou la Maison des Retraités. Tout ce qui crée du lien social, tout le tissu associatif est concerné » juge Cédric Quintin.

« Si nous soutenons le bien fondé du maintien d’une bourse du travail à Villejuif, ce soutien ne pourrait avoir comme seul socle idéologique la position dogmatique que le «16, rue Jean Jaurè » était, est et restera ad vitam aeternam un espace (sous) utilisé gratuitement et dont les frais de mise au norme «accès au public» serait une fois de plus à la charge des Villejuifois. Il relève en effet de la première nécessité que chacun participe à l’effort auquel services et habitants sont contraints« , réagit pour sa part Philippe Vidal, adjoint aux finances.

Ce vendredi 6 mars, une nouvelle manifestation est organisée à 18h30 devant la mairie, alors que le Conseil municipal doit démarrer à 19h30.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , , avec comme tags bourse du travail, CGT, FO, société, syndicats,
14 commentaires pour Bourse du travail : remake de manif avant le Conseil municipal de Villejuif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi