Politique locale | Arcueil | 22/01/2015
Réagir Par

Budget bouclé sans hausse d’impôts au Kremlin-Bicêtre et à Arcueil

Budget bouclé sans hausse d’impôts au Kremlin-Bicêtre et à Arcueil
Publicité

FinancesAu Kremlin-Bicêtre et à Arcueil, le budget 2015 est déjà bouclé et les deux communes ont passé le cap sans augmenté les impôts, se réjouissant chacune de partir d'une situation "saine".

Jean Marc NicolleAu Kremlin-Bicêtre, le budget 2015 a été bouclé en décembre 2014, sans augmenter les impôts mais en réduisant les dépenses dans tous les services. « La baisse des dotations de l’Etat a été évaluée à un peu moins de 700 000 euros pour la ville du Kremlin. Heureusement, nous partons d’une situation financière saine, détaille Jean-Marc Nicolle, premier adjoint au maire MRC de la ville. Pour boucler le budget sans augmenter les impôts, nous avons décidé de diminuer les montants affectés à chaque service de 5% et nous travaillons désormais dans le détail pour réaliser les arbitrages. Nous évaluons nos actions et politiques publiques et chaque élu va à la rencontre des publics concernés pour proposer des pistes, écouter leurs priorités et les impliquer dans la décision. Ce qui est sûr est que les habitants ne veulent surtout pas d’augmentation d’impôts », détaille Jean-Marc Nicolle.

Arcueil

A Arcueil, le budget a également été bouclé sans hausse d’impôts. « Il était hors de question pour nous de reporter la baisse des dotations sur les ménages », s’explique Daniel Breuiller, maire EELV de la ville. Daniel-Breuiller-150x150« Nous avons la chance d’avoir une situation de départ très saine avec 1,8 million € d’autofinancement, ce qui nous a permis d’absorber plus facilement cette difficulté cette année. » Pour Arcueil, la baisse des dotations est évaluée à 400 000 € sur un budget de fonctionnement d’environ 40 millions d’euros et un budget d’investissement d’environ 7 millions €. La ville est également redevable de 200 000 € dans le cadre de sa participation au fonds de péréquation et évalue à 500 000 € le coût de la mise en place des rythmes scolaires.

« Nous avons décidé d’étaler les investissements en faisant en quatre ans ce que l’on pensait faire en trois avant de diminuer le poste de 30%. Notre autofinancement reste positif mais baisse aussi à 600 000 euros. Le problème est que ces diminutions vont se reporter sur l’emploi dans le BTP car beaucoup de villes font comme nous », pointe le maire EELV qui rappelle que le Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE) a demandé de changer les règles comptables pour que les investissements des collectivités locales ne soient pas comptées dans les déficits des pays. Voir le détail de la position du CCRE.

 

 

Côté fonctionnement, pas question de toucher au budget des associations mais un travail est en cours pour limiter les heures supplémentaires, les remplacements. « Nous avons organisé les voeux le samedi plutôt que le dimanche pour faire des économies et je ne sais pas s’il y en aura l’année prochaine », cite encore Daniel Breuiller, solidaire de la manifestation des élus communistes organisée ce jeudi 22 janvier.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Arcueil, , Finances, Jean-Marc Nicolle, Le Kremlin-Bicêtre
5 commentaires pour Budget bouclé sans hausse d’impôts au Kremlin-Bicêtre et à Arcueil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi