Transports | Val de Marne | 05/05/2015
Réagir Par

C. Favier : « Abandon de l’autoroute ferroviaire… et maintenant? »

C. Favier : « Abandon de l’autoroute ferroviaire… et maintenant? »
Publicité

Christian FavierBien que rejoignant les élus locaux se félicitant de l’abandon du projet d’autoroute ferroviaire atlantique, Christian Favier, président PCF du Conseil départemental du Val-de-Marne s'interroge sur l'alternative.

« Le Val-de-Marne et singulièrement le site ferroviaire de Villeneuve-Saint-Georges étaient très directement concernés par ce projet. Villeneuve était ainsi envisagé comme un site d’arrêt de l’autoroute ferroviaire en Ile-de-France impliquant une noria de poids-lourds supplémentaires sur des routes déjà fortement congestionnées », rappelle l’élu qui s’inquiète néanmoins de ce qu’aucune mesure n’ait été proposé en contrepartie.

« Une politique des transports qui reconnaisse au rail et à la voie d’eau une mission d’intérêt général – en leur donnant les moyens techniques, humains et financiers dont ils ont besoin – doit émerger de toute urgence. A l’heure où les pics de pollution se multiplient, à quelques mois de la COP 21, il y a urgence à prendre la mesure du problème et agir de façon volontariste. Le secteur des transports est un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre. Pourtant, la part du rail continue à se réduire alors que la route a accru sa domination avec 85% de part modale. Sans intervention publique, il n’y a aura jamais d’inversion de la tendance. L’entreprise ferroviaire publique SNCF doit être le bras armé de l’Etat pour mettre en œuvre d’autres choix », insiste le sénateur communiste qui défend la proximité de Villeneuve-Saint-Georges avec les grandes zones logistiques du Port de Bonneuil, de la gare Fret et du chantier de transport combiné de Valenton, des zones de Rungis-Thiais et d’Orly, et souhaite que ce site « redevienne une plateforme stratégique permettant les acheminements au cœur de la zone dense parisienne, notamment depuis le port du Havre. »

L’élu suggère que les investissements qui étaient prévus sur le projet d’autoroute ferroviaire soient réutilisés à cette fin.

 

 

A lire aussi : Avis contrastés sur l’abandon de l’autoroute ferroviaire.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour C. Favier : « Abandon de l’autoroute ferroviaire… et maintenant? »
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi