Initiative | | 21/05/2015
Réagir Par

Ces jeunes qui ont plus ou moins envie d’Europe

Ces jeunes qui ont plus ou moins envie d’Europe

BIJ Hicham, Stéphane, Agathe et HamineDe l’Espagne à la Croatie en passant par la Suède, onze points d’information jeunesse s’étaient mis aux couleurs de l’Europe cette semaine à l’initiative du CADRIJ 94*.  Objectif : donner aux jeunes envie d’aller voir au-delà des frontière de l’hexagone pour étudier, travailler, voyager…

 

Agathe, 23 ans, en passe d’obtenir son Master 2 Management en Projets Internationaux à l’UPEC, recevait ainsi au Bureau d’information jeunesse de Créteil quelques curieux qu’elle encourageait à réaliser un service civique européen. “On essaye de promouvoir la mobilité européenne pour les jeunes de 17 à 30 ans sans compétence particulière, en proposant une aide financière injectée par la Commission européenne, puis on prend en charge  le logement, la sécurité sociale et les cours de langue si nécessaire”, présente la jeune étudiante.  Succès au rendez-vous. “50 000 jeunes candidatent chaque année pour 25 000 dossiers sélectionnés en moyenne.”

Conseils d'Hamine

A l’horizon de l’Euro 2016, la tentation est trop grande pour Stéphane Calegani, directeur technique du club de football Créteil-Lusitanos venu se renseigner sur d’éventuels partenaires possibles entre le club cristolien et les organisateurs du tournoi. “Les jeunes pourraient accueillir les spectateurs dans les stades ou alors recevoir un jeune voisin européen pendant les 6 mois précédant le début de la compétition, mais tout cela n’est encore que projet”, imagine  Hicham Hadari, référent en accompagnement de projets.

BIJ

 

Pour les plus jeunes, l’intérêt est moins flagrant.  “On a le temps !”,  réagit Léa, collégienne à Nicolas Staël à Maison-Alfort, une fois un grand quiz de l’Europe terminé sur l’ordinateur tandis qu’une de ses camarades avoue n’avoir “rien retenu.”La méconnaissance de l’Europe est énorme”, constate Hicham, Hadari, référent en accompagnement de projets. “Si à la fin de la semaine, ils se posent au moins des questions, on aura gagné”, relativise-t-il. Tous sont néanmoins repartis avec un joli sac Erasmus, programme d’échange d’étudiants européens.

Jusqu’à samedi, 11 points d’information jeunesse organisent des animations sur l’Europe:
PIJ de Limeil-Brévannes : Espagne
BIJ de Créteil : Angleterre
PIJ  Le Kremnin-Bicêtre : Suède
BIJ de Maisons-Alfort : Espagne
PIJ de Villeneuve-Saint-Georges : Croatie
PIJ de Fresnes : Italie
PIJ d’Ivry-sur-Seine : Allemagne
PIJ d’ Arcueil : Italie
PIJ de Choisy-le-Roi : Italie
PIJ de Saint-Mandé : Europe
PIJ de Gentilly : Espagne

*(Collectif d’Animation, de Développement, de Réflexion et d’étude du Réseau Information Jeunesse du Val-de- Marne)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Ces jeunes qui ont plus ou moins envie d’Europe
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi