Élections | Val de Marne | 23/03/2015
Réagir Par

Chantal Duchène (EELV) : « Il y a eu un vote utile et une prime au sortant »

EELV Val de Marne Candidats Départementales 2015Pour Chantal Duchène, porte-parole EELV 94, l’enjeu d’une bascule à droite du département a mobilisé les électeurs à la fois pour se déplacer au bureau de vote et aussi pour « voter utile », au détriment parfois du vote écologiste, 

comme cela a été constaté dans plusieurs cantons comme à Ivry-sur-Seine ou à Nogent-sur-Marne. « Il y a aussi eu une prime au sortant. A Ivry, le PCF a réalisé un bien meilleur score qu’aux législatives. Et à Arcueil, c’est notre candidat Daniel Breuiller qui en a bénéficié. » 

« Avec une moyenne de 9% sur le département et deux candidat-es titulaires qualifié-es pour le second tour, les écologistes du département ont participé activement au bon score de la gauche et ce malgré un mode de scrutin inéquitable qui favorise le bipartisme. Rappelons que, dans le cadre d’un scrutin à « la proportionnelle », les écologistes auraient pu obtenir 5 élu-es dans le Val de Marne !« , souligne le parti écologiste dans un communiqué.

La grosse déception : l’élimination de Jacques Perreux au 1er tour

En attendant, le parti écologiste ne devrait plus compter qu’un seul élu dans la future assemblée, Daniel Breuiller, en pole position à Arcueil-Cachan. La seule autre candidate présente au second tour, Laurence Le Souffaché, est en revanche en position critique à Thiais-Rungis-Chevilly-Larue où elle se présente en binôme avec le conseiller sortant PCF Christian Hervy. Pour le parti, la grosse déception du scrutin restera l’élimination dès le premier tour de Jacques Perreux, élu de longue date dans l’assemblée, d’abord au sein du parti communiste. Ce dernier avait souhaité faire alliance avec le PCF mais s’était vu éconduire par un vote majoritaire de la section locale, contre l’avis du président du Conseil général, quelques mois après avoir fait campagne contre les communistes aux municipales de 2014. L’élu avait pourtant choisi de démissionner du Conseil régional pour conserver ses mandats de conseiller général et conseiller d’opposition de Vitry.

Appel à voter à gauche et contre le FN

Au second tour,  EELV 94 soutient « les candidat-es de gauche les mieux placé-es », et , lorsqu’il n’y en a pas en lice, à « faire barrage au Front National« .  A Villejuif, Alain Lipietz, allié à l’UMP au sein de la majorité municipale, a déjà clarifié les choses. En fin d’après midi ce lundi, EELV a cosigné avec le PS, le PCF, le PRG et GC une déclaration commune pour soutenir les mêmes 20 binômes de gauche au second tour.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Chantal Duchène (EELV) : « Il y a eu un vote utile et une prime au sortant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *