Élections | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 23/03/2015
Réagir Par

C. Cambon : « La droite est en mesure de l’emporter dans le Val de Marne »

C. Cambon : « La droite est en mesure de l’emporter dans le Val de Marne »
Publicité

Christian Cambon« Nous sommes le premier parti du Val de Marne », a pointé d’emblée Christian Cambon, sénateur-maire UMP de Saint-Maurice et président de l’UMP du Val de Marne.  

Et l’élu de dénoncer malgré tout « le découpage scandaleux » de la nouvelle carte cantonale « pensé pour faire gagner la gauche ». « A l’exception de trois cantons, nous sommes qualifiés partout pour concourir au second tour y compris à Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 1 et Alfortville, ce qui ne s’était jamais vu jusqu’à présent!« , se réjouit le parlementaire (NDLR: L’union de la droite ne se maintiendra finalement pas non plus à Ivry au terme des résultats définitifs).

Quelles perspectives pour le second tour ? « Nous sommes en mesure de l’emporter à Fontenay-sous-Bois où nous avons réalisé un score très intéressant, L’Haÿ-les-Roses – Fresnes, Champigny-Chennevières, Orly-Ablon-Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges Limeil-Brévannes, Champigny…« , liste l’élu. « Et aussi Villejuif ! » Mais ce sera compliqué, il ne nous reste pas que des choses faciles.

Le président de l’UMP 94 estime que les bons résultats de la droite aux municipales de 2014 se trouvent confortées, qu’il s’agisse de Limeil, Ablon, Noiseau… et relève néanmoins une bonne « résistance » de la gauche, « notamment communiste » dans ce scrutin.  Et de noter également que là où la droite s’est divisée, elle en payé les conséquences, citant Saint-Maurice où la liste Nous citoyens a eu raison d’une éventuelle victoire dès le premier tour ou encore Champigny-Chennevières où se présentait l’ancien maire UMP Bernard Haemmerlé, cette fois sans étiquette, rognant 8% au candidat de l’union Jean-Pierre Barnaud.

Quelles paroles aux électeurs du Front National concernant le second tour ? « Je ne dis rien aux électeurs du Front National. Nous ne nous adresserons à tous ceux qui ne veulent pas que nous passions de  de 39 à 45 ans de gestion communiste dans le Val de Marne, pose l’élu. Le Vote du FNest un vote de désesperance et de révolte, il faut le prendre en compte. » Pas de consigne en cas de second tour gauche-FN ? « Nous appliquons règle du ni-ni. Nous ne souhaitons pas apporter de voix au FN car ce parti ne porte pas les valeurs qui permettent de redresser ce département et ce pays, et il est également hors de question d’apporter des voix à des gens qui soutiennet ce gouvernement que nous combattons. Cela ferait de toutes les façons le jeu du FN qui le dénonce régulièrement avec son sigle UMPS. »

Voir aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

19 commentaires pour C. Cambon : « La droite est en mesure de l’emporter dans le Val de Marne »
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi