Nomination | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 01/07/2015
Réagir Par

Christophe Devys remplace Claude Evin à la tête de l’Agence régionale de santé

Christophe Devys remplace Claude Evin à la tête de l’Agence régionale de santé

ARS IDF credit Google Street MapChristophe Devys, ancien conseiller de Jean-Marc Ayrault à Matignon, en charge des questions sociales, avant le remplacement de ce dernier par Manuel Valls, prendra la tête de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France à compter du 17 août 2015,

suite à une décision du Conseil des ministres de ce mercredi 1er juillet 2015.

Diplôme de Sciences Po Paris, l’Ena (promotion Jean Monnet) et agrégé de mathématiques, Christophe Devys, 59 ans, a été directeur de cabinet de la direction générale de l’AP-HP de 1994 à 1997, après avoir démarré au Conseil d’Etat et avant de devenir conseiller technique en protection sociale de Lionel Jospin lorsque celui-ci est devenu Premier ministre de la cohabitation en 1997, puis membre du cabinet Marylise Lebranchu lorsqu’elle était garde des Sceaux entre 2000 et 2002. Après la réélection de Jacques Chirac et la fin de la cohabitation en 2002, Christophe Devys est devenu commissaire du gouvernement et conseiller d’Etat.

Nommé à nouveau conseiller en questions sociales du Premier ministre lors de la nomination à ce ministère de Jean-Marc Ayrault, après l’élection de François Hollande, Christophe Devys avait depuis candidaté, sans succès, à la direction de la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam).

 

 

Sa prise de fonction à la tête de l’Agence régionale de santé Ile-de-France sera effective à compter du 17 août. Il y remplacera Claude Evin, 66 ans, qui y avait été nommé le 1er avril 2010.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Christophe Devys remplace Claude Evin à la tête de l’Agence régionale de santé
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi