Grands projets | Rungis | 21/10/2015
Réagir Par

Cité de la gastronomie: vers des partenariats entre public et privé

Cité de la gastronomie:  vers des partenariats entre public et privé
Publicité

Après les pavillons de l’exposition universelle de Milan lundi, la délégation emmenée par la CCI du Val-de-Marne a visité ce mardi 20 octobre l’équivalent milanais du MIN de Rungis ainsi que la Chambre de commerce milanaise. Ce voyage d’études,

qui réunit à la fois des représentants d’entreprises du MIN de Rungis, du Conseil départemental, de la Société du Grand Paris (dont le chargé de mission Cité de la gastronomie Joël Gayssot), des élus locaux et le préfet, sous l’égide de la CCI, vise à s’inspirer et réfléchir sur le devenir de la Cité de la gastronomie. Rien de tel que quelques jours d’échange pour se concentrer sur la question. La volonté commune : avancer vite. « Nous sommes déjà en 2016. En 2024, nous aurons une gare Cité de la gastronomie entourée de champs si le projet n’avance pas« , résume Jean-Jacques Bridey, député-maire PS de Fresnes.

Dans ce contexte, l’idée de s’embarrasser des structures en tiroir d’un syndicat d’études associé à différents groupes de travail pourrait être abandonnée pour partir dans l’opérationnel directement en associant d’emblée public et privé pour développer des projets viables du point de vue économique.

A lire aussi : La Cité de la gastronomie Paris-Rungis veut concrétiser le Grand Paris
Le pavillon français de Milan atterrira-t-il à la cité de la gastronomie Paris-Rungis?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Cité de la gastronomie: vers des partenariats entre public et privé
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi