Élections | Grand Paris | 16/06/2015
Réagir Par

Claude Bartolone galvanise le Palais des sports de Créteil

Publicité

Meeting Bartolone 2Claude Bartolone a lancé la campagne du PS aux régionales d'Ile de France dans la liesse d'un Palais des sports de Créteil bondé,  où se sont pressés  entre 1500 et 2000 personnes.

Cette fois la campagne est bien lancée et le passage de témoin entre Jean-Paul Huchon et le candidat à sa succession a été assuré dignement, par une standing ovation en faveur du président sortant de la région Ile-de-France, lancée par l’hôte des lieux, le député-maire PS de Créteil Laurent Cathala.

Le cap : « Une Ile-de-France humaine« .  Sur la scène, les prises de paroles de militants engagés se succèdent pour aborder tous les sujets, transports, culture, agriculture, emploi… Le jeune lycéen nogentais Frank Aubrée intervient sur la jeunesse et propose une part de budget participatif dans les lycées pour que chaque jeune s’engage dans la vie de son lycée.

Claude Bartolone rappelle les valeurs qui fédèrent l’auditoire. « Au 21ème siècle, on vit comme on a envie de vivre, on s’aime comme on a envie de s’aimer (…) La laïcité sera notre boussole (…) On peut vivre avec 4% de déficit budgétaire, on ne peut pas vivre avec 4 degrés de plus (…) » Les priorités :  transport, logement, avec notamment un plan premier logement pour la jeunesse, et une « obsession : l’emploi, l’emploi, l’emploi« . Le candidat, qui s’est déclaré favorable à une métropole du Grand Paris à l’échelle francilienne, insiste aussi sur la nécessité que la grande couronne ne soit pas être la grande oubliée du Grand Paris. La question de la sécurité aussi, n’est pas tabou, et le président de l’Assemblée nationale n’hésite pas à reprendre un terme utilisé il y a quelques temps par le Premier ministre, dénonçant « l’apartheid sexuel » qui s’organise dans la région à la tombée de la nuit, et oblige un certain nombre de femmes à rentrer chez elles la peur au ventre.  Des défis sportif aussi : « Mes chers amis, nos allons aller chercher les JO 2024 ! « 

Meeting Bartolone credit Jokienzlen

Claude Bartolone rappelle son parcours aussi , depuis son mandat de maire du Pré Saint-Gervais jusqu’à la présidence de l’Assemblée nationale en passant par la présidence du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et le ministère de la Ville. « Je vais tout donner pour cette région », poursuit-il.

La campagne sera participative.  Une ligne directe sera proposée à tous les franciliens souhaitant apporter leur contribution, en plus du site Internet. Le candidat à la présidence d’Ile-de-France promet également de créer, s’il est élu, une seconde chambre avec des citoyens tirés au sort pour s’exprimer sur les grands projets. La stricte parité est promise aussi, avec une moitié de listes conduites par des femmes et l’assemblée « parfaitement paritaire. »

Dans le Val-de-Marne, la tête de liste sera Julien Dray, sur place hier soir aux côtés des militants val-de-marnais.Meeting Bartolone

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

15 commentaires pour Claude Bartolone galvanise le Palais des sports de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi