Sport | Nogent-Sur-Marne | 23/11/2015
Réagir Par

Coup de pression sur l’accessibilité à la piscine de Nogent-sur-Marne

Coup de pression sur l’accessibilité à la piscine de Nogent-sur-Marne
Publicité

Dotée de quatre bassins dont un extérieur de 50 mètres ouvert toute l'année avec vue sur les bords de Marne et une fosse à plonger dans la quelle les plus téméraires se jettent du 10 mètres, la piscine de Nogent-sur-Marne fait des envieux et attire la foule jusqu'à Paris.  Cette petite merveille reste en revanche inaccessible aux personnes handicapées physiques. 

A l’occasion du lancement d’une nouvelle procédure de délégation de service public pour gérer cet établissement, Claude Boulanger-Reijnen, représentant du Conseil départemental de l’Association des paralysés de France (APF), membre du Ceser Ile-de-France et troisième de la liste EELV-Cap 21 aux régionales 2015 dans le Val-de-Marne, a décidé dé taper du poing sur la table, qui a adressé au préfet un recours en annulation gracieux contre la délibération votée au Conseil municipal, laquelle approuve le principe d’une délégation de service public sous forme de concession pour exploiter à la fois la piscine et le club de gym attenant (qui appartient également à la ville). Cette délibération votée en septembre 2015 permet aussi de lancer la procédure de mise en concurrence pour trouver un prestataire. Voir le détail de la délibération.

« L’initiative de ce recours gracieux (…) s’inscrit dans une démarche citoyenne dans l’intérêt général de tous les citoyens en situation de handicap et leurs familles devant pouvoir accéder à tous les établissements recevant du public dans les communes du département », motive Claude Boulanger-Reijnen qui indique avoir informé la ville à plusieurs reprises « de la nécessité de la mise en accessibilité de ce bâtiment », depuis une douzaine d’années.

Pour le maire LR de la ville, Jacques JP Martin, cela relève du procès d’intention. « Nous allons négocier un marché en concession qui comprendra  à la fois une partie investissement et une partie gestion afin de financer un certain nombre de travaux dont la mise en accessibilité. Mais à ce stade, nous avons seulement voté le principe et travaillons sur le cahier des charges pour lancer l’appel d’offre« , explique l’élu.

 

 

Claude Boulanger-Reijnen, lui, demande des garanties que le marché intégrera bien la mise en accessibilité et souhaite que cela soit inscrit noir sur blanc. « La délibération du 23 septembre 2015 aurait dû soutenir que soient respectés l’esprit de la Loi du 11 février 2005, les différentes obligations auxquelles les collectivités sont obligées, et  l’ordonnance du 26 septembre 2014 et ses différents décrets d’application dans l’objectif d’une société inclusive à toutes et tous« , maintient le représentant de l’APF et candidat écologiste,  qui, en plus d’envoyer un recours gracieux auprès du préfet, indique avoir saisi le délégué du Défenseur des Droits « pour discriminations avérées par l’absence de programmations budgétaires à l’égard des citoyens en situation de handicap et des personnes de plus de 70 ans ne pouvant accéder au centre nautique de Nogent sur Marne de manière sécurisée et autonome. »

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Coup de pression sur l’accessibilité à la piscine de Nogent-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi