Société | Val-de-Marne | 30/04/2015
Réagir Par

Délinquance en Val-de-Marne : bilan 2014 et premiers chiffres 2015

Délinquance en Val-de-Marne : bilan 2014 et premiers chiffres 2015

braquage vanityCambriolages et vols à mains armées continuent de gangrener les chiffres de la délinquance en Val-de-Marne tandis que les vols avec violence diminuent. Le préfet du Val-de-Marne, Thierry Leleu, a commenté les chiffres de la délinquance de l’année 2014 et du premier trimestre 2015 lors d’un point presse ce mardi 28 avril.

En préambule, le préfet a rappelé la difficulté de comparer les chiffres avec ceux des années précédentes en raison d’un changement de logiciel pour enregistrer les données. Lire à ce sujet notre article de février avec l’intégralité des données de la délinquance 2014 dans le Val -de-Marne fournies par l’Ondrp (Observatoire national des la délinquance et des réponses pénales).

Le préfet a néanmoins noté une baisse notable des vols avec violence (-3%), notamment à Vitry-sur-Seine et au Kremlin-Bicêtre (environ – 9%). Sur le premier trimestre 2015, elles sont en baisse de 20,4%. Les violences physiques non crapuleuses (et notamment intra-familiales) sont quant à elles en hausse de 2,3%. Dans ces affaires, le taux d’élucidation augmente de 56%, entraînant mécaniquement une hausse de 47,7% des personnes mises en cause.

La lutte contre les cambriolages, qui était l’une des priorités de l’année 2014, et « qui le restera en 2015 » a insisté le préfet, tarde à porter ses fruits. Si les cambriolages de locaux d’habitation principale baissent de 1%, les « autres lieux » (une nouvelle catégorie du nouveau logiciel qui concerne par exemple les caves et les box) augmentent de 12,2%. Une hausse qui explose sur le premier trimestre 2015 avec +53%, « un mauvais chiffre » reconnaît Daniel Padoin, directeur-adjoint de la Direction territoriale de la sécurité de proximité (DSTP94).

A contrario,  les vols à main armée dans les établissements financiers ont chuté de 43,8% malgré une hausse générale de 10,1% des agressions avec armes. La plupart des faits sont commis avec des armes de type bombes lacrymogènes ou couteaux. Les vols avec arme à feux augmentent pour leur part de 1,4%. Par ailleurs, le Groupe d’Intervention Régionale (GIR94) a saisi 2,6 millions d’euros d’avoirs criminels (immobilier, automobile, argent en liquide) auprès du grand banditisme en 2014. Trois enquêtes poursuivant les mêmes objectifs ont déjà été engagées en 2015.

Parmi les priorités 2015 : une réponse locale au plan national de lutte contre les vols liés aux véhicules et la lutte contre les atteintes aux personnes, particulièrement les personnes âgées et les touristes. Au niveau départemental, la police technique et scientifique s’ouvrira aux délits type vol de voiture et la saisie des avoirs criminels se poursuivra. Les services de police devraient aussi se rapprocher de la population, surtout des jeunes,  via des interventions dans les établissements scolaires par exemple.

Le préfet a également fait un point sur la prévention de la radicalisation et du terrorisme en Val-de-Marne (voir article spécifique) ainsi que sur les chiffres de la délinquance spécifiques au quartier du Bois l’Abbé, le seul du département à figurer parmi les zones de sécurité prioritaire (ZSP).

 Voir l’intégralité des chiffres de a délinquance 2014 en Val-de-Marne

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Délinquance en Val-de-Marne : bilan 2014 et premiers chiffres 2015
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi