Politique locale | | 16/02/2015
Réagir Par

Candidature surprise dans le canton de Christian Favier

Candidature surprise dans le canton de Christian Favier

bulle origami : départementales marianne 2015La vengeance est un plat qui se mange froid. Patrick Nello, ancien communiste,  en sait quelque chose, qui manifeste depuis onze ans et par tous les temps devant l’hôtel du département, accusant les communistes de lui avoir fait perdre sa situation,

alors qu’il était en affaires dans une entreprise d’affichage  publicitaire. Visible de loin avec son tee-shirt jaune, le surnommé Poussin a même été accusé et relaxé pour diffamation contre le président sortant.Mais cette fois, c’est donc dans les urnes que Patrick Nello entend affronter l’incarnation du PCF en Val de Marne.

Annoncée dans la rue depuis quelques temps aux militants de terrain, sans que ces derniers ne la prennent vraiment au sérieux, sa candidature est devenue réalité lorsque la préfecture a annoncé son nom dans l’attribution des panneaux numérotés du canton de Champigny 1 ce lundi 16 février, le canton où se représente justement le président PCF du Conseil général, Christian Favier, en binôme avec Jeannick Le Lagadec du PG.

Alors que le mélodrame est à son paroxysme entre le PS et le PCF, (voir les échanges musclés entre PS et PCF de ces deux derniers jours, et l’annonce de l’arrêt du soutien PS à la candidature de Christian Favier à Champigny), cette candidature, même marginale et sans soutien officiel de parti, pourrait changer la donne alors que le score risque d’être très serré.

Le score risque d’être serré

Les trois autres candidatures, FN, Front de gauche et UMP-Modem-UDI, se sont déjà comptées au second tour des élections municipales, et les scores du scrutin communal  rapportés au découpage actuel de Champigny 1 ne tranchent pas en faveur de la gauche. “L’un des bureaux de Champigny 1,  qui votaiet fortement à gauche, a été coupé en deux  au niveau des Mordacs, et seul un tiers est resté sur Champigny 1“, explique  Laurent Jeanne, candidat UMP-Modem UDI en binôme avec Aurore Thiroux, et déjà tête de liste aux municipales 204. Ce dernier calcule son score des municipales dans le nouveau canton de plus de 48% contre un peu moins de 44 % pour l’union de la gauche, les 8% restant étant allés au FN Jean-Marie Rougier, à nouveau candidat avec Anne-Marie Hotze.

Un PS campinois très remonté

Sauf qu’à l’époque, la gauche était unie. Après avoir un temps aspiré à une candidature indépendante avec des écologistes, le PS avait suivi sans broncher les consignes du parti en faisant l’union dès le premier tour avec la majorité municipale PCF sortante, et EELV – Gauche citoyenne, autonome au premier tour, avait rejoint le mouvement au second. Cette fois, il ne faudra pas compter sur le PS pour défendre la cause, lequel brûle de pouvoir se compter. “Nous ne ferons campagne que pour le PS dans le canton de Champigny  2“, insiste Caroline Adomo, candidate PS à Champigny 2 avec Jean Djébara, particulièrement agacée par la situation. “Les militants PS et même nos électeurs en ont assez. Ils ne comprennent pas pourquoi nous n’avons pas de candidats à Champigny 1, même pas en suppléants, et le choix de Christian Favier de soutenir le candidat PS dissident  à Fresnes – L’Haÿ est inacceptable.”

 Voir aussi la candidature de Bernard Haemmerlé à Champigny 2

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
25 commentaires pour Candidature surprise dans le canton de Christian Favier
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi