Municipales | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 27/04/2015
Réagir Par

Dépenses municipales : les maires en colère mettent au défi Nous Citoyens

Dépenses municipales : les maires en colère mettent au défi Nous Citoyens

FinancesInterpellés par Nous Citoyens 94, qui leur demandaient de réduire les dépenses de fonctionnement de 10%, les Maires en colère 94 se défendent dans un communiqué et mettent au défi le mouvement politique de centre-droit de mettre en pratique ses propositions.

 » Le gouvernement, après avoir fait les poches des citoyens (+ 90 milliards d’impôts prélevés depuis 2012), a décidé de piocher dans les caisses des villes« , insiste Didier Gonzales, représentant des Maires en colère dans le Val-de-Marne, citant la baisse des dotations de l’Etat, « 11 milliards d’euros sur la période 2015-2017, soit une baisse cumulée de 28 milliards d’euros sur la période 2014-2017 selon l’AMF », la hausse de la péréquation « passée de 150 millions en 2012 à 1270 millions en 2016″, la réforme des rythmes scolaires « dont le coût pour les collectivités est estimé à 150 euros par enfant et par an », les lois MAPTAM et NOTRe, « qui remettent en cause l’autonomie des communes » et encore la multiplication des contraintes et des normes. « Dans un tel contexte, certains, peu au fait des réalités budgétaires demandent encore aux communes de réduire leurs dépenses de 10%. Mais c’est bien plus de 10% d’économies que les villes ont déjà réalisé, puisqu’elles doivent voter leur budget en équilibre (contrairement à celui de l’Etat en déséquilibre
depuis 40 ans). Cependant, est-il possible de demander aux experts de « Nous citoyens 94 »
d’indiquer sur quel poste il convient d’agir ?« , met au défi Didier Gonzales.
« Sur le fonctionnement ; ce qui correspond à une baisse du service rendu à la population, alors que les communes sont, par la diversité de leurs interventions, au coeur de l’action publique, au plus près des attentes des citoyens qui subissent la violence de la crise, ou sur l’investissement ; ce qui conduirait à un blocage pur et simple de l’économie et de la croissance françaises (les collectivités territoriales réalisent plus de 70% de l’investissement public national). Demain, qui va s’occuper de nos enfants et de nos ainés ? Qui va financer nos crèches ? Qui va s’occuper de nos logements ? Qui va décider de l’urbanisme de nos villes ? Qui va entretenir nos routes ? En définitive, plutôt que d’accabler les communes, échelon de proximité plébiscité par les citoyens, « Nous citoyens 94 » ferait mieux de mettre l’Etat fasse à ses responsabilités. Que l’Etat en difficulté fasse comme les communes : des économies et qu’il ne reporte pas ses problèmes sur les autres !« , conclut le communiqué des Maires en colère 94.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
9 commentaires pour Dépenses municipales : les maires en colère mettent au défi Nous Citoyens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi