Santé | Villejuif | 16/11/2015
Réagir Par

Don du sang : l’EFS de Villejuif bondé

Don du sang : l’EFS de Villejuif bondé
Publicité

Une salle d'attente qui ne désemplit pas et deux infirmières qui courent dans tous les sens. Trois jours après les attentats qui ont frappé Paris,  la permanence de l'Établissement Français du Sang (EFS) installée à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif fait face à une mobilisation sans précédent.

Une dizaine de personnes patientent, en silence, dans un petit couloir du sous-sol de l’hôpital Paul-Brousse. Certains essaient de détendre l’atmosphère un peu pesante. « Il s’est passé quelque chose de terrible, c’est difficile de ne pas se sentir concerné« , lance un quadra, entre deux sourires à ses voisines.  « Nous sommes venues car il faut faire quelque chose, ce qu’on peut« , motivent-elles. « Je suis un grand fan de rock en plus, j’aurais très bien pu être à ce concert« , se projette le père de famille, pensif, avant de rejoindre l’une des deux infirmières mobilisées ce lundi matin. « On devrait donner tout le temps, mais là, on n’a vraiment aucune excuse« , ajoute une donneuse qui bouquine en attendant son tour.

Un peu avant midi, 35 donneurs s’étaient déjà présentés à l’EFS de Villejuif ce lundi 16 novembre. « C’est 4 fois plus qu’un jour normal« , chiffre Lyse Clairon, secrétaire de l’EFS local, tentant  d’accueillir tout le monde tout en décrochant sans cesse son téléphone pour répondre aux nombreuses personnes qui appellent pour connaître les infos pratiques. « Beaucoup de donneurs ont suivi les événements à la TV et ont vu les appels au don« , explique-t-elle.  Une demie-heure suffit pour donner son sang. Les prélèvements sont ensuite triés et répartis sur les différents hôpitaux parisiens qui accueillent des victimes.

Dans un communiqué de ce jour, l’Etablissement français du sang a remercié « chaleureusement » les 9 474 candidats au don de sang qui se sont présentés sur les lieux de collectes partout en France ce samedi 14 novembre, parmi lesquels 8 214 personnes ont pu donner leur sang et 1 303 étaient des nouveaux donneurs (27,3 %). « L’activité a ainsi été doublée par rapport à celle d’un samedi habituel. Pour la seule région Ile-de-France, 2 225 candidats au don se sont présentés. 1 816 personnes (dont 506 nouveaux donneurs) ont pu donner leur sang sur les 775 attendus. L’activité a donc été 3 fois plus importante« , évalue l’EFS. Face à cette mobilisation massive et immédiate, l’Etablissement français du sang invite désormais les donneurs à continuer à se mobiliser dans les prochaines semaines afin de maintenir les stocks dans le temps. La durée de conservation des globules rouge est effet de 42 jours, celle des plaquettes de 5 jours et celle du plasma sous forme congelé de 1 an.

 

 

 

Pour rappel,  l’EFS possède deux permanences dans le Val-de-Marne: à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif, 14, avenue Paul-Vaillant Couturier, lundi et jeudi de 8h30 à 16h et mardi de 8h30 à 14h (01 45 59 35 23),  et à Créteil-L’Echat, 1 voie Félix Éboué, du lundi au vendredi de 8h30 à 16h (01 56 72 76 50).

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi