Education | Villeneuve-le-Roi | 01/09/2015
Réagir Par

Fausses premières pierres: polémique sur la rénovation des lycées

Publicité

Fausse premiere pierre Langevin WallonA quelques mois des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015, la question de l'entretien et de la rénovation des lycées de la région Ile-de-France fait partie des sujets de campagne. En cette veille de rentrée des classes, plusieurs élus LR-UDI ont posé de fausses premières pierres symboliques devant le collège-lycée Georges Brassens à Villeneuve-le-Roi ainsi que les lycées Louise Michel et Langevin Wallon à Champigny-sur-Marne.

« Dès 2006, la rénovation complète était inscrite au PPI (plan pluri-annuel d’investissement) de la région. Malgré cela, aucun travaux conséquents n’ont été menés, en dehors de quelques coups de peinture cache-misère et de la réfection de la partie effondrée. Nous avons pourtant alerté la région à de multiples reprises et même reçu la visite de Henriette Zoughébi, vice-présidente en charge des lycées, en 2012. Nous souhaitons que la région accélère le processus avant 2020! Car il y a eu un baby-boom en 2000 et nous accueillons aujourd’hui davantage de jeunes au collège et au lycée« , dénonce Didier Gonzales, maire LR de Villeneuve-le-Roi, venu accompagné des têtes de liste départementales aux élections régionales, Laurent Lafon, maire UDI de Vincennes, et Marie-Carole Ciuntu, maire LR de Sucy-en-Brie.

Fausse premiere pierre Brassens

« La région a réalisé deux millions d’euros de travaux sur les deux dernières années, ce n’est pas rien, réplique Daniel Guérin, conseiller municipal, départemental et régional MRC. Ces travaux ont comporté une reprise complète de la cour et de la structure sur plus de 1,50 m de profondeur, les allées ont été consolidées et les peintures refaites. Tous les problèmes qui subsistaient ont été réglés.L’établissement accueille en cette rentrée deux nouvelles classes de seconde et deux de troisième. En outre, la reconstruction complète du lycée a été votée en janvier et celle du collège en décembre dernier, pour un montant total de 70 millions d’euros, avec des objectifs de livraison du collège en 2019 et du lycée en 2020.
La reconstruction lycée votée janvier, et collège en décembre, 70 millions € en tout. Cette opération est bien programmée et en est actuellement en phase d’étude du sol et du site qui repose sur une ancienne sablière. Les maquettes sont en cours d’élaboration« , précise l’élu,

 

 

« Inutile d’incriminer la nature des sols. Nous avons complètement refait l’école Paul Bert qui est juste à côté, pour un montant de 15 millions d’euros. Si la région a besoin de techniciens, qu’elle nous appelle. Nous savons faire avec des micro pieux. En attendant, pas besoin de micro pieux pour passer un coup de tondeuse et refaire la piste en tartan de l’espace sportif« , reprend le maire LR.

A Champigny-sur-Marne, c’est Laurent Jeanne, conseiller municipal d’opposition LR, qui s’est rendu devant les lycées Louise Michel et Langevin Wallon avec le conseiller régional sortant Jean-Paul Faure-Soulet, ainsi que Marie-Nguyen Dinh, Michel Duvaudier, Aurore Thiroux, Franck Baron, Yann Viguié et Céline Théophile pour la « pose de la première pierre des promesses socialistes non tenues de la région avec des travaux votés en 2006 et toujours pas commencés en 2015. »

Fausse premiere pierre Langevin Wallon

De son côté, la région Ile-de-France indique dans un document récapitulatif, à voir ci-dessous, que la restructuration du service de restauration de Langevin-Wallon a été livrée en 2012 et qu’une restructuration globale de Louise Michel et Langevin Wallon a été budgétée en 2015 pour un montant de 50 millions d’euros, actuellement en phase d’études et de diagnostics. La date de livraison n’est pas encore définie.

Ci-dessous le détail des opérations livrées et en cours par la région dans le Val-de-Marne

Opérations livrées

Travaux region lycees Val de Marne

Opérations en cours

travaux region en cours lycees val de marne

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Fausses premières pierres: polémique sur la rénovation des lycées
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi