Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 18/02/2015
Réagir Par

Filmer le Conseil communautaire : Action Nogent s’y risque

CA Nogent le PerreuxS’il y a bien un lieu de la démocratie locale qui n’attire pas les foules, c’est le Conseil d’agglomération. Et celui de la Vallée de Marne, qui réunit les communes de Nogent-sur-Marne et du Perreux-sur-Marne ne déroge pas à la règle, qui n’a jamais aucun public.

Pour y avoir assisté une fois, l’auteure de ces lignes peut du reste témoigner s’être faîte offrir le champagne par les élus en présence tant il est exceptionnel de voir se pointer un quidam. C’est pourtant au sein de cette instance que se décident d’importants projets. A Nogent-sur-Marne par exemple, la transformation du grand marché central sera au menu de cette assemblée.

Association militante pour la transparence de la vie démocratique locale créée au lendemain des élections municipales de 2014, Action Nogent a décidé d’y mettre les pieds. Après une première visite en novembre 2014, lors de laquelle la séance, démarrée 1h15 en retard, s’est résumée en 15 minutes de vote pur et simple sans discussion, celle-ci s’étant tenue à huis-clos pendant l’heure un quart de retard, le président de l’association, Vincent Martin, est revenu avec sa caméra ce lundi 16 février.

Filmer ou enregistrer un Conseil municipal comme un Conseil d’agglomération est parfaitement légal mais passe rarement bien auprès des élus lorsque c’est la première fois, même s’ils s’y habituent très rapidement (Voir les réactions au premier enregistrement filmé du Conseil municipal de Nogent en 2012  et à celle de son premier enregistrement audio en 2009), sauf lorsqu’il s’agit d’une décision des communes. Plusieurs villes du département montrent du reste la voie comme Fontenay-sous-Bois ou Limeil-Brévannes qui filment intégralement leur conseil et les retransmettent même en direct, ou encore Joinville-le-Pont qui en propose un enregistrement audio.

C’est donc par un échange un peu houleux entre le maire de Nogent et le président de l’association, que débuta la séance, le premier menaçant de faire évacuer le second avant de finalement le laisser filmer. Pas besoin de trop de mémoire dans la caméra : le Conseil fut cette fois mené en dix minutes pour voter 19 délibérations, les discussions s’étant tenues comme précédemment dans le huis-clos de le commission préparatoire. « Cet exemple est symptomatique de la vision de la place du citoyen dans l’esprit des élus : venir éventuellement assister à des débats dont on ne leur donne pas les clefs, notamment les documents et données, un des combats de notre association », dénonce Vincent Martin.

Ci-dessous le film réalisé par l’association, qui suite à un problème technique de démarrage, et la rapidité des débats, n’a pu enregistrer que les 7 dernières délibérations.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Filmer le Conseil communautaire : Action Nogent s’y risque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *