Education | Accueil Val de Marne (94) Cachan | 26/05/2015
Réagir Par

Foyer de Cachan : de l’orphelinat des PTT à la lutte contre le décrochage scolaire

Foyer de Cachan  : de l’orphelinat des PTT à la lutte contre le décrochage scolaire
Publicité

Créé en 1915  par les PTT pour accueillir les enfants d’agents disparus durant la première guerre mondiale, le foyer de Cachan fêtait ses 100 ans ce weekend. Aujourd’hui, l’établissement accueille plus de 750 jeunes dont 300 au lycée, 120 apprentis et 330 étudiants. 

Le foyer compte une centaine d’internes et une résidence étudiante comptant 330 chambres (sur deux bâtiments) est sortie de terre en 2013, rapidement remplie.

L’association, reconnue d’utilisé publique depuis 1922, accueille une centaine de garçons dès 1923 puis également des filles à partir de 1956. En 1985, l’établissement prend un virage professionnel et au début des années 2000, sa priorité devient la lutte contre le décrochage scolaire. Aujourd’hui, 300 élèves sont inscrits au lycée professionnel qui accueille aussi 120 apprentis.

« Nos élèves ont tous besoin d’un suivi optimal pour reprendre confiance en eux » , explique
Karine Royaï, responsable des relations extérieures du foyer. « On privilégie les formations professionnelles pour les accompagner vers l’autonomie, en leur permettant de s’insérer dans une filière.  » Services à la personne, commerce, électronique : de la 3ème « prépa-pro » au bac pro, le foyer dispose d’équipements professionnels pour mettre les étudiants en situation.

Dans des classes de vingt élèves au maximum, tous sélectionnés sur leur seule motivation, quelque soit leur parcours précédent, les lycéens développent des projets individuels et collectifs en parallèle des cours. Les étudiants en commerce ont par exemple fondé une micro-entreprise pour vendre des oreillettes qui préviennent l’endormissement au volant tandis que les étudiants en électrotechnique s’entraînent au pilotage de drones ou à la programmation de robots. Une pédagogie qui fonctionne. En 2014, le taux de réussite sur l’ensemble des diplômes est de plus de 91%, indique l’établissement.

D’autres formations, notamment dans la sécurité privée, devraient prochainement enrichir le catalogue et augmenter les effectifs. Le lycée vise 400 inscrits. Le foyer doit en effet compenser l’arrêt de de l’expérimentation des internats d’excellence dont il faisait partie, ce qui supprime une partie de ses recettes. Durant plusieurs années, l’internat d’excellence, le seul du Val-de-Marne, accueillait quelques 80 élèves de quatrième et troisième pour les plonger dans un environnement propice aux études, avec outre le programme de cours classique, de nombreux ateliers périscolaires. Voir reportage en 2012.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Foyer de Cachan : de l’orphelinat des PTT à la lutte contre le décrochage scolaire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi