Logements | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 13/04/2015
Réagir Par

Grand Paris du logement: le maire de Choisy en colère pour le Parc des sports

Grand Paris du logement: le maire de Choisy en colère pour le Parc des sports
Publicité

 Alors qu’un second comité interministériel doit se tenir ce mardi 14 avril  pour avancer sur l’identification des sites sur lesquels l’Etat prendra la main sur la construction de logements, sans attendre la permission des maires, l’évocation de plusieurs lieux, notamment dans le Val-de-Marne ont fait bondir les élus locaux.

Comment passer de 45 000 à 70 000 nouveaux logements par an en Ile de France

Pour rappel du contexte, l’Etat a en effet décidé d’accélérer la création de logements, insuffisante en région parisienne, en s’appuyant sur la métropolisation en cours et le projet de réseau de transport Grand Paris Express. Un objectif de 70 000 nouveaux logements par an en Ile-de-France a été fixé par Nicolas Sarzkoy du temps de sa présidence de la République alors que la région plafonne actuellement en-dessous des 45 000.  Depuis plusieurs années, région comme de l’Etat se relaient donc pour identifier des sites susceptibles d’accueillir du logement, via les CDT (Contrats de développement territorial) engageant les communes à construire en contrepartie de l’accueil d’une future gare du Grand Paris Express mais aussi en en repérant les espaces encore en partie en jachère ou les terrains appartenant à l’Etat.

Du 13 octobre 2014 au 14 avril 2015

Le 13 octobre 2014, à l’issue d’un premier comité interministériel sur le Grand Paris, le Premier ministre, Manuel Valls, était venu à Créteil pour faire un point d’étape sur ce Grand Paris et avait annoncé la création de cinq OIN (Opérations d’intérêt national) multi-sites, parmi une vingtaine de territoires à fort potentiel de création de logements devant être annoncés par la suite. Le Val-de-Marne était alors concerné par l’un des 5 sites, celui de Villejuif Grand Parc. A cette date, un document avait en parallèle identifié la quarantaine d’opérations à fort potentiel de logements dans la région. (Télécharger le document) Ce mardi 14 avril, un second comité interministériel doit se tenir sur la question, lors duquel d’autres lieux devraient être évoqués. Entre temps, des documents ont fuité, qui ont fait sursauter les maires, évoquant notamment de très gros projets d’une vingtaine de milliers de logements chacun en Seine-Saint-Denis et en Essonne.

Le maire de Choisy défend le Parc des sports

Dans le Val-de-Marne, le journal Le Parisien du 8 avril a évoqué des fiches de travail portant sur une trentaine de sites, et pointé dans le Val-de-Marne les zones de Charenton-Bercy, Créteil-Choisy, Villiers -Champigny- Sucy- Chennevières- Ormesson, Fontenay-sous-Bois (autour du Péripole, des Alouettes et du Plateau) et Cachan (site de Normale Sup), en plus du site de Villejuif déjà identifié. A Choisy-le-Roi, serait concerné le parc interdépartemental des sports, espace vert jusqu’alors été préservé de l’urbanisation. Y serait proposé un nombre de logements de l’ordre du millier, ce qui n’est pas une paille. De quoi susciter une vive réaction du maire PCF de la ville, Didier Guillaume, lequel vient de faire part, dans un communiqué, de son indignation de prendre connaissance des projets de l’Etat par voie de presse, ans avoir été consulté au préalable. « Le processus qui a débouché sur cette décision nous montre tout le danger de ces formes de gouvernance éloignant les centres de décisions des intéressés en vidant progressivement de leurs compétences, les collectivités de proximité que sont les Conseils départementaux et les communes« , s’agace l’élu. « En ce qui concerne le logement, la commune de Choisy le Roi a vu sa population augmenter de 25 % en 10 ans. Par sa volonté politique, elle a opté pour une répartition d’un 1/3 de logement social, 1/3 d’accession à la propriété et 1/3 de locatif privé. Elle a participé à l’effort et a jusqu’à présent réalisé les équipements publics nécessaires, à la charge de la collectivité. Qu’en est-il des municipalités qui ne respectent pas  la proportion minimum de 25% de logement social comme l’impose la loi SRU? Ces collectivités préfèrent payer des amendes que d’accueillir des familles ayant des revenus modestes. Doit-on comprendre que l’Etat préfère encaisser les amendes et continuer à densifier les communes qui respectent la loi de la République ?« , questionne ensuite le maire de la ville qui s’inquiète par ailleurs que l’on s’en prenne à un poumon vert de la banlieue. « Ce projet a été décidé dans une méconnaissance complète du terrain, sans aucune attention portée aux citoyens. L’impact sur les équipements publics notamment les écoles, les collèges a-t-il été mesuré ? Le projet de requalification de Villeneuve-Triage est-il connu de ces technocrates ? Des projets pour offrir davantage de logements aux Choisyens sont en cours sur le territoire de la commune. Après le quartier Briand-Pelloutier, la ZAC des Hautes Bornes va bientôt voir le jour. Guidé par les valeurs de bien commun et de protection des avantages du territoire de notre commune, je ferai tout pour que cette « opération repérée par l’état » n’aboutisse pas« , prévient l’édile.

 

 

Christian Favier écrit à Sylvia Pinel

Dès le 8 avril, Christian Favier, sénateur-président PCF du Conseil départemental du Val-de-Marne, a également écrit à la ministre du Logement, Sylvia Pinel, pour rappeler la nécessité d’intégrer les élus locaux dans la réflexion et réaffirmer son intention de participer activement aux ateliers du Grand Paris. Voir le courrier complet.

Nouveau grand oral de Manuel Valls sur le Grand Paris mardi 14 avril

Après Créteil en octobre, c’est parc floral de Paris (Bois de Vincennes) que le Premier ministre Manuel Valls viendra faire le point à l’occasion de l’inauguration du Salon des maires d’Ile-de-France. Une prestation sous haute tension…

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
6 commentaires pour Grand Paris du logement: le maire de Choisy en colère pour le Parc des sports
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi