Publicité
Publicité: Forum Export 94
Transports | Grand Paris | 10/07/2015
Réagir Par

Jean-Yves Le Bouillonnec élu président du Conseil de surveillance de la SGP

Publicité

Jean Yves Le BouillonnecC'est le Val-de-Marnais Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire PS de Cachan, qui a été élu à l'unanimité des représentants d'élus d'Ile-de-France président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), maître d'ouvrage du futur métro Grand Paris Express, ce vendredi 10 juillet à l'occasion de la réunion du Conseil de surveillance.

Il succède à André Santini, député-maire UDI d’Issy-les-Moulineaux, dont les fonctions au sein du conseil de surveillance avaient pris fin le 8 juillet dernier.

A lire aussi : 6 milliards d’euros d’investissement approuvés pour le Grand Paris Express

Jean-Yves Le Bouillonnec avait déjà plus qu’un pied dans la gouvernance de la SGP, en tant que président du Comité stratégique. L’élu socialiste avait aussi été historiquement le premier président de Paris Métropole, l’association créée en 2009 par des élus de tous bords de Paris et sa région pour réfléchir au devenir métropolitain de l’agglomération. Arnaud Bazin, président UMP du Conseil départemental du Val d’Oise, a été élu vice-président du conseil de surveillance.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Jean-Yves Le Bouillonnec élu président du Conseil de surveillance de la SGP
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *