Municipales | Val de Marne | 21/05/2015
Réagir Par

Polémique : la communication des villes doit-elle être militante ?

Polémique : la communication des villes doit-elle être militante ?

banderole Villeneuve-le-RoiA Villeneuve-le-Roi, la campagne de la municipalité pour « dire non aux ponctions de l’Etat,  aux ponctions dans le budget de la ville et  aux pertes des pouvoirs du maire » passe mal auprès de l’opposition.

Conseiller municipal d’opposition PS, Eric Chamault, dénonce une utilisation dévoyée des moyens de la commune. « Depuis plusieurs jours, « les maires en colère » la succursale de l’UMP a lancé à Villeneuve-le-Roi, à l’instigation du maire de Villeneuve-le-Roi, responsable départemental de cette structure, une grande campagne de pétition pour s’opposer à la baisse des dotations de l’Etat. Ce serait son droit le plus évident s’il n’utilisait pas, pour ce faire, les moyens de la ville et l’argent des contribuables. Banderoles, panneaux publicitaires, tract pétition… sont ainsi financés par la commune qui en assure la fabrication, l’installation et la diffusion. Cette situation est inacceptable. Mais, il y a pire encore, les habitants sont invités à signer en ligne la pétition », s’agace Eric Chamault. « A quoi serviront les fichiers ainsi constitués. Vont-ils être récupérés par « les maires en colère » et demain utilisés par l’UMP ? », questionne l’élu qui indique avoir saisi la CNIL (Commission nationale informatiques et libertés) « afin que les vérifications soient faites ».

maires en colère - panneaux - Villeneuve-le-Roi

La communication municipale doit-elle être militante? Le cas de Villeneuve-le-Roi n’est pas isolé. Des campagnes d’affichage pour dénoncer la réduction des dotations aux collectivités ont aussi peuplé cet hiver les villes PCF d’Ivry-sur-Seine, avec son slogan « Ne nous laissons pas tondre » au fronton de la mairie, ou de Fontenay-sous-Bois, qui a également sorti une vidéo pédagogique pour mobiliser les habitants.

Ivry petition

Fontenay 6

petition vitryActuellement, plusieurs villes proposent de signer des pétitions depuis leur site Internet. Sur le site de Vitry-sur-Seine, une pétition invite ainsi à « refuser l’asphyxie budgétaire« .  Ivry renvoie pour sa part à une pétition « Je décide ma métropole » à propos du Grand Paris. Le Conseil départemental, aussi, a lancé l’an dernier l’offensive contre sa disparition avec une carte pétition « le Val-de-Marne j’y tiens » dont les signatures sont été remises en main propre à Manuel Valls, Premier ministre, au Sénat.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
5 commentaires pour Polémique : la communication des villes doit-elle être militante ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi