En images | Vitry-sur-Seine | 27/05/2015
Réagir Par

La métamorphose des Ardoines passe aussi par ses ponts

Publicité

Pont franchissement voies ferrees 2 Ardoines Richez AssociesMaintenir l'activité industrielle existante tout en créant logements et équipements dans un environnement plus verdoyant et accessible, tel est le projet colossal de transformation urbaine actuellement mené aux Ardoines : un site de 300 hectares à dix minutes de Paris intramuros. 

Pour reprogrammer ce morceau de ville, deux Zac ont été créées sous l’égide de l’aménageur Epa Orsa, entre la gare RER C de Vitry-sur-Seine au nord et le pont emprunté par l’A86 au sud. Au menu : l’arrivée de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express à la gare des Ardoines, au sud du site, la transformation de cette gare en pôle multimodal avec l’arrivée du bus en site propre T Zen 5 qui reliera les deux stations de  RER C (Vitry-sur-Seine et Ardoines) en empruntant une nouvelle avenue, la création d’un port urbain pour accompagner les chantiers du Grand Paris et l’activité industrielle, la construction d’un nouveau groupe scolaire et d’un collège, l’accueil d’un site de maintenance et remisage de la ligne 15, la reconstruction de la centrale électrique de pointe EDF sur un périmètre plus petit, le départ du dépôt pétrolier, le développement de logements, bureaux, commerces, espaces verts…  Parmi les pièces maîtresses de cette lente transformation dont les premiers coups de pioche démarrent cette année avec les travaux du Grand Paris Express et du collège, deux ponts sont également prévus, à la fois pour franchir le large faisceau de voies ferrées et pour traverser la Seine.

Plan ponts Ardoine credit Richez Associes

Un cheminement vert partant du coteau de Vitry jusqu’à l’autre rive de Seine passera par deux ponts, l’un franchissant les voies ferrées, l’autre la Seine.

Un pont au-dessus des voies ferrées d’ici 2020

Inscrit dans le Contrat de développement territorial (CDT) des Grandes Ardoines et déjà budgété, le premier pont qui franchira les voies ferrées, devrait voir le jour d’ici fin 2019, début 2020, sous la houlette du cabinet d’architecture et d’urbanisme Richez Associés. Plus qu’un simple pont, l’ouvrage se veut un corridor écologique reliant le pied du coteau de Vitry, au niveau de la rue du Bel Air, à la Seine, du côté de la rue Léon Mauvais, afin de désenclaver la partie de la ville coincée entre la Seine et les rails et de faciliter l’accès au fleuve depuis le centre, en passant par la gare des Ardoines complètement transformée en pôle multimodal. Large d’une trentaine de mètres en moyenne, il sera largement arboré et long d’environ 600 mètres, dont 160 mètres de franchissement de chemin de fer. Le pont accueillera deux voies automobile (1 dans chaque sens), un axe réservé au bus en site propre TZen 5 – Vallée de la Seine (qui doit relier Paris 13 à Choisy en une demi-heure d’ici à 2020), une piste cyclable et une cheminement piéton. Le projet, estimé à 53 millions d’euros est financé par le Stif (Syndicat des Transports d’Ile-de-France), au titre du Tzen5), la SGP, (Société du Grand Paris), au titre de la gare intermodale des Ardoines, la Communauté d’agglomération Seine Amont (CASA), le Conseil départemental du Val-de-Marne et encore l’établissement public d’aménagement EPA Orsa, maître d’ouvrage du projet, qui contribue au titre des espaces publics de la Zac Gare Ardoines.

 

 

Pont franchissement voies ferrees Ardoines Richez Associes

Pont franchissement voies ferrees 2 Ardoines Richez Associes

A quand le nouveau pont sur la Seine ?

Dans le prolongement de ce premier ouvrage, un second pont, également inscrit dans le CDT et dont le concours de maîtrise d’oeuvre a été mené en commun avec celui du pont de franchissement des voies ferrées, doit également voir le jour. Ce pont doit aussi accueillir une piste cyclable, un cheminement piéton, deux voies automobiles et un axe pour le bus en site propre T Zen 5.  Son financement, en revanche, n’est pas encore assuré. Le nouveau Contrat de plan Etat Région 2015-2020,  qui a acté le financement de grands investissements dans le département (création du téléphérique entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges, extension de la faculté de médecine, réfection de l’école vétérinaire de Maisons-Alfort, aménagements routiers, rénovation du pont de Nogent…),  ne l’a pas retenu. Deux autres fenêtres de tir pour remettre le financement du projet dans la course pourraient être une éventuelle révision du CPER après les élections régionales de décembre 2015 ou encore la participation de l’Etat dans le cadre de l’OIN (Opération d’intérêt national) dont le site fait l’objet. Ce pont permettrait de rendre la gare accessible depuis l’autre rive de la Seine, accompagnerait le développement urbain du site des Ardoines et contribuerait à la désaturation des autres ponts de la Seine comme le pont Mandela ou de Choisy-le-Roi.

Pont Ardoines Seine credit Richez Associes ouvrage Lavigne Cheron

Pour en savoir plus sur le développement du secteur des Ardoines, lire aussi le premier numéro du journal des Ardoines, lancé par l’Epa Orsa, l’établissement public d’aménagement du site pour informer les habitants au fur-et-à-mesure de de cette profonde reconfiguration du quartier.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour La métamorphose des Ardoines passe aussi par ses ponts
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi