Gouvernance | Grand Paris | 03/06/2015
Réagir Par

Laurent Cathala ne veut pas marier Plaine Centrale à Seine Amont

Laurent Cathala ne veut pas marier Plaine Centrale à Seine Amont
Publicité

Laurent CathalaAlors que les élus locaux ont jusqu'au 5 juin pour donner leur avis concernant les quatre hypothèses de découpage territorial de la future métropole du Grand Paris, Laurent Cathala, député-maire PS de Créteil et président de la communauté d'agglomération Plaine centrale (Alfortville, Créteil, Limeil-Brévannes), a choisi les trois options, 

A, B, D composant au centre un territoire de 447 000 habitants en agrégeant Plaine Centrale, le Haut-Val-de-Marne, le Plateau Briard, ainsi que les communes de Bonneuil-sur-Marne, Maisons-Alfort et Valenton.

« Les hypothèses A, B et D rassemblent les éléments de cohérence territoriale, correspondent à un bassin de vie et sont porteuses de potentialités de développement économique, social et culturel, auxquelles s’ajoutent des perspectives environnementales et touristiques. Le territoire envisagé dans ces trois hypothèses regroupant 447 000 habitants sur une grande superficie présente une grande diversité dans sa partie Est et Sud exigeant le renforcement de solidarités, la recherche de complémentarités et l’indispensable proximité avec ses habitants« , défend l’élu dans un communiqué.

En creux, il en ressort donc que l’élu ne choisit pas l’option d’un gros territoire de 668 000 habitants qui attraperait au passage la communauté d’agglomération de Seine Amont (Casa)

 

 

Le président de Plaine Centrale est ainsi sur la même longueur d’onde que Jean-Jacques Jégou (Modem), président de la Communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne, mais diffère dans sa position de celle du maire de Bonneuil, Patrick Douet (PCF), qui défend un grand territoire. La position de Laurent Cathala est également compatible avec celle de Jean-Jacques Bridey, président de la Communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre, qui défend au nom de son intercommunalité un grand territoire Val de Bièvre, Seine Amont et Grand Orly.

Voir ci-dessus l’hypothèse B

Grands territoires MGP Hypothese B

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi