Élections | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 30/03/2015
Réagir Par

Laurent Lafon (UDI) « Avec les anciens cantons, le département basculait à droite »

Laurent Lafon (UDI) « Avec les anciens cantons, le département basculait à droite »

Lafon photo ville Vincennes« Cela s’est joué à trois fois rien, deux cantons à 80 voix d’écart », commente Laurent Lafon, conseiller régional – maire de Vincennes et président de l’UDI Val de Marne. « Nous avons été victimes du du découpage électoral. Avec les anciens cantons, le département basculait à droite.

Chennevières sans le bout de Champigny-sur-Marne, et Villeneuve-le-Roi sans Ablon-sur-Seine étaient gagnés », estime l’élu qui estime également que le PCF a mieux résisté que le PS. « Nous sommes satisfaits de pouvoir créer un groupe centriste au sein de l’Assemblée puisque nous y aurons trois élus, mais aurions aimé avoir un groupe dans la majorité. »

La municipale de Chennevières en ligne de mire

« Nous sommes aussi déçus pour Jean Pierre Barnaud (conseiller général Modem sortant) qui aurait dû gagner s’il n’y avait pas eu cette liste invraisemblable de Bernard Haemmerlé (l’ancien maire battu aux municipales de 2014). Mais je ne suis pas inquiet pour les municipales (ndlr, une nouvelle élection municipale se tiendra fin mai début juin 2015 à Chennevières suite à l’annulation du second tour de scrutin) car son score à Chennevières est bon. »

A lire également :

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
4 commentaires pour Laurent Lafon (UDI) « Avec les anciens cantons, le département basculait à droite »
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi