Emploi | Accueil Val de Marne (94) Bonneuil-sur-Marne | 16/12/2015
Réagir Par

Le 13 000 ème contrat starter signé à Bonneuil. Et après?

Le 13 000 ème contrat starter signé à Bonneuil. Et après?
Publicité

Myriam El-Khomri, ministre du Travail et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, étaient au Dream Foot de Bonneuil pour signer le symbolique 13 000 ème contrat CIE-Starter, un dispositif

mis en place depuis avril 2015 à l’attention des jeunes de moins de 30 ans et ouvert à toutes les entreprises du secteur marchand. Le contrat prévoit une aide financière pour l’employeur pendant 6 mois, soit la durée du CDD, divisant par deux les charges pour l’entreprise.

Parmi les bénéficiaires : Joseph Auguste, jeune agent d’accueil, passionné de football en contrat CIE-Starter pour 6 mois. « J’aimerais pouvoir continuer, moi qui aime l’univers du foot, rêve le jeune homme de 24 ans, originaire de la ville.

Une issue qui interroge le patron du centre, Philippe Cornet, ancien rugbyman. « Il est motivé et sérieux, j’en suis ravi. Mais quid de la suite ? Comment passer du CDD au CDI et transformer l’essai ? Pourquoi continuerait-il dans l’entreprise plutôt que de reprendre un processus de formation ? »  Autant d’inquiétudes que Myriam El-Khomri a tenté de dissiper, en rappelant que ce type de contrat représente un taux d’insertion de 7 jeunes sur 10.  Un tremplin pour les jeunes et un coup de pouce aux entrepreneurs. « Ça couvre les charges, ça ma poussé automatiquement à valider le contrat, c’est un outil avec lequel je me développe plus facilement, ça vous met en confiance et vous permet de vous lancer »,  témoigne un chef d’entreprise dans les transports de personnes.

 

 

« Le chômage des jeunes n’est pas une fatalité, demander le RSA à 25 ans, ce n’est pas possible« , insiste Patrick Kanner. Mais en septembre, « Bonneuil comptait 1 290 jeunes de moins de 25 ans sans emploi« , rappelle le maire PCF, Patrick Douet. « On a besoin de revaloriser un certain nombre de métiers, les formations dans les lycées ne sont pas adaptées aux métiers existants« , insiste l’élu. Formation, apprentissage, permis de conduire, de nombreuses conditions à l’insertion de jeunes qui ne profitent pas toujours de l’attractivité économique d’un site proche de leur quartier comme le port de Bonneuil.

Reconduit dans le budget 2016, le dispositif se fixe un nouvel objectif de 10 000 contrats starters supplémentaires avant juin 2016. « Le dispositif doit fonctionner sur toute la France, en ciblant des publics particuliers, en zone rurale, c’est de la discrimination positive pour ces jeunes, comme à Bonneuil, et j’y tiens ! » lance Myriam El Khomri.

En 3 exemplaires, c’est un jeune mécanicien en automobile qui a signé ce tant attendu 13 000 ème contrat.

En Val-de-Marne sont recensés 290 contrats CIE-Starter.

En savoir plus sur ce contrat sur le site Pôle Emploi.

Bonneuil Contrat Emploi Jeune (13)

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi