Publicité
Publicité : Ordival 94
Élections | Val de Marne | 31/03/2015
Réagir Par

Le FN n’a jamais été aussi haut dans le Val de Marne

Le FN n’a jamais été aussi haut dans le Val de Marne
Publicité

FN 94 77Bien que n’étant présent au second tour que dans 4 cantons sur 25 et élu dans aucun d’entre eux, le Front National n’a jamais été aussi haut dans le Val de Marne. Avec 17,21% des suffrages exprimés au premier tour, le parti de Marine Le Pen dépasse à la fois son score de la présidentielle de 2002 et celui des élections européennes de juin 2014. Détails et chiffres par commune.

Présent dans tous les cantons du Val de Marne au premier tour, le Front National a fait ses meilleurs scores en lisière de Seine-et-Marne, département où il est arrivé largement en tête des autres partis, et a progressé en nombre de voix dans 9 des 11 villes où il était présent aux élections municipales.

Au second tour, ce-sont 36,85% des suffrages exprimés qui se sont portés sur les candidats FN dans le canton de Choisy, et 31,20% dans celui du Plateau briard.

Progression en % des suffrages exprimés partout par rapport aux municipales

Sur les 11 villes dans lesquelles le FN avait présenté des listes au mois de mars 2014, le FN progresse partout en pourcentage des exprimés. Dans une seule ville, Arcueil, il diminue en pourcentage des inscrits, passant de 7,55% des inscrits à 6,44%. A Villeneuve-Saint-Georges, le parti de Marine le Pen obtient également moins de voix mais progresse malgré tout en pourcentage du nombre d’inscrits en raison de la diminution importante du nombre d’inscrits dans la ville, qui passe de 13 194 à 12532, soit 662 électeurs de moins.

Progression spectaculaire à Ormesson et au Perreux
Par rapport aux élections municipales, le FN double quasiment ses voix à Ormesson-sur-Marne, où il passe de 381 à 739, et au Perreux-sur-Marne, où il passe de 856 à 1651. Il progresse également de manière importante à Villiers-sur-Marne  et Créteil où il  enregistre près de 1000 voix supplémentaires.

Ci-dessous le tableau des progressions entre le 1er tour des municipales 2014 et celui des départementales 2015 :

Attention, les chiffres des départementales ont été compilés par commune pour pouvoir être comparés. A Champigny, Créteil, Vitry et Villeneuve-Saint-Georges, ils agrègent les voix de deux binômes de candidats FN différents car les villes ont été réparties entre deux cantons.

Progression FN 94 Municipales 2014 Departementales 2015

Comparaison compliquée avec les cantonales de 2011

Par rapport aux cantonales de 2011, la comparaison est difficile car les périmètres des cantons ne sont plus les mêmes. Si l’on regarde les villes, le FN qui était au second tour à Bonneuil, Villeneuve-Saint-Georges, Choisy-le-Roi Valenton, Créteil Ouest et Sud, Alfortville Sud et Champigny centre en 2011, reste au second tour des départementales 2015 à Bonneuil, Villeneuve-Saint-Georges, Choisy et  Valenton. Il n’est plus au second tour à Créteil, Alfortville et Champigny en raison des meilleurs scores de la droite. A Alfortville Sud par exemple, le FN avait 6,91% des voix des inscrits et l’UMP 3,98% en 2011. En 2015, sur l’ensemble de la commune (donc pas le même périmètre), le FN  obtient 7,77% des inscrits mais l’union de la droite obtient 9,82%. Même mécanique à Créteil où la droit est partie unie alors qu’elle avait un candidat Modem à Créteil Sud en 2011. Idem encore à Champigny.

Le fort taux de FN en Seine-et-Marne déborde sur le Val de Marne

Dans 11 villes sur 47 du Val de Marne, le FN enregistre les voix de plus de 10% des inscrits et de plus de 25% des exprimés. Ces villes sont essentiellement situées dans le plateau briard et le haut Val de Marne, en lisière de Seine et Marne. Dans les villes de Seine et Marne voisines, le FN enregistre du reste aussi plus de 10% des voix des inscrits et parfois beaucoup plus. En moyenne, le FN a réalisé 13,45% des inscrits et 31,20% des exprimés en Seine et Marne, département où il est en tête, devant l’UMP (24,98% des exprimés) et loin devant le PS (13,78%). Une situation très différente du Val de Marne où l’Union de la droite est en tête avec 33,33% des exprimés, devant le Front National (17,21% des exprimés), lui-même dans un mouchoir de poche avec le Front de Gauche (16,98% des exprimés).

Ci-dessous la carte des villes où le FN a enregistré les voix de plus de 10% des inscrits et plus de 25% des exprimés dans le Val de Marne (en bleu marine) et celles, voisines de Seine et Marne, où il a enregistré les voix de plus de 10% des inscrits (en noir). Carte réalisée avec l’outil de visualisation de l’Apur. (la tache bleu clair en haut à gauche correspond au bois de Vincennes et pas à un taux de vote).

FN 94 77

 

Le FN dépasse les 10 % de suffrage exprimé partout et dépasse son niveau de 2002

Si le parti de Marine Le Pen ne dépasse les 10% de suffrages des inscrits qu’à Villeneuve-Saint-Georges et lisière du 77, il dépasse en revanche les 10% de suffrages exprimés dans les 47 communes du département, comme au premier tour des présidentielles de 2002, date à laquelle il n’avait jamais été aussi haut, parvenant au niveau national  à qualifier Jean-Marie Le Pen (avec 16,86% des voix) pour concourir au second tour face au président sortant UMP Jacques Chirac, lequel avait alors gagné avec plus de 82% des voix. Alors que le FN avait réalisé 14,34% des voix dans le Val de Marne au premier tour de la présidentielle de 2002, avant de chuter à 7,31% en 2007 et de remonter à 11,86% en 2012, il caracole à 17,21% au premier tour de la départementale 2015, dépassant également son score aux élections européennes de juin 2014 (16,52% dans le Val de Marne).

Par rapport au premier tour de la présidentielle 2012, le FN progresse dans 40 villes du département, avec des progressions particulièrement importantes dans les communes du plateau briard, du Haut Val de Marne et Villeneuve-Saint-Georges. Il recule en revanche de manière sensible à Ablon-sur-Seine, Villeneuve-le-Roi et L’Haÿ-les-Roses.

Ci-dessous le rappel des scores au 1er tour des présidentielles de 2002, 2007, 2012 et celui du 1er tour des départementales de 2015, par commune.

Attention, les chiffres des départementales ont été compilés par commune pour pouvoir être comparés. A Champigny, Créteil, Vitry et Villeneuve-Saint-Georges, Nogent, Vincennes, Saint-Maur, ils agrègent les voix de deux binômes de candidats FN différents car les villes ont été réparties entre deux cantons.

Progression FN Val de Marne 2002 2015 2

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Elections départementales 2015, , Plateau Briard
43 commentaires pour Le FN n’a jamais été aussi haut dans le Val de Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi