Publicité
Publicité : Ordival 94
Associations | Alfortville | 18/02/2015
Réagir Par

Le Tremplin : une association pour devenir citoyen à Alfortville

Le Tremplin : une association pour devenir citoyen à Alfortville
Publicité

Myriam-el-Khomri-Alfortville-association-le-tremplinInviter les jeunes d’Alfortville à se forger une identité en élaborant des projets de tout types pour animer la ville : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Le Tremplin, créée en 2014 pour replacer la citoyenneté et la socialisation au cœur des enjeux éducatifs. 

Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville,  en inaugurait les locaux tout neuf  ce mardi 17 février.

Portée par plusieurs Alfortvillais qui ont fréquenté tous les lieux dédiés à la jeunesse de la commune, dans tous les quartiers, l’association s’adresse aux enfants de tous âges et de tous milieux socio-culturels. Les adultes sont aussi concernés par certaines activités. L’association a vu le jour sur un constat : le sentiment de rejet éprouvé par de nombreux jeunes. « Nous essayons de favoriser la prise d’initiative et l’autonomie des jeunes pour responsabiliser des citoyens à part entière« , explique Clément Nadge, directeur de l’association. « Les modes d’intervention en direction de la jeunesse ont accentué ces divisions : tranches d’âge, adultes/jeunes, géographique, culture…. La stigmatisation (dans les discours comme dans les actes) le rejet (qui n’est pas qu’un sentiment), les discriminations : tout cela est aussi un puissant facteur de la construction d’une catégorie  » jeunes « . Les jeunes  » en général  » sont souvent tenus pour des sortes de prédélinquants au mieux, ils sont tenus pour irresponsables (même ils ont l’âge de voter). Le sentiment de « rejet », qui est éprouvé par de nombreux jeunes, au-delà des manifestations d’intolérance, est souvent lié aux sentiments que « tout leur est du » ou que « tout leur est interdit », au sens où rien n’est accessible. Cela va des problèmes d’emploi, de logement, jusqu’aux loisirs, faire la fête ou tout simplement être là, dans certains cas et certains lieux », détaille le directeur, parmi les initiateurs de ce collectif.

Concrètement, l’association a déjà à son actif un premier tournoi de football en salle qui a réuni plus de 80 jeunes et une trentaine d’adultes bénévoles, et compte bien le reconduire en 2015. Les autres projets  vont du pratique au festif : du soutien scolaire en binôme avec un jeune adulte au rallye citoyen à travers la ville en passant par des ateliers de customisation de vêtements et d’accessoires, de musique assistée par ordinateur (Mao), d’informatique, un repas inter-générationnel, un concert mêlant les musiques traditionnelles de tous les pays et encore des matchs d’improvisation…

entrée-le-tremplin-alfortville

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Associations, jeunesse
2 commentaires pour Le Tremplin : une association pour devenir citoyen à Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi